Date: 4.15.2017 / Article Rating: 4 / Votes: 1640
Www.grabmyessay.xyz #Small essay on conservation of water

Recent Posts

Home >> Uncategorized >> Small essay on conservation of water






I Don'T Know What To Write My Paper About - small essay on conservation of water - Seattle Pacific University

Dec/Mon/2017 | Uncategorized


Essay Writer | Write My Essay For Me Service - Conservation of water short essay - Synergy… - Gonzaga University

Dec 18, 2017 Small essay on conservation of water,

Don't want to write my paper - Essay Writing Service - All Essay: Short Essay on Conserve Water, Save… - SUNY New Paltz

Brigham and essay on conservation of water, Womens Hospital - Staff Nurse Cardiac Surgery ICU Resume Example. 10+ years of theory essay nursing experience in 18 bed cardiac surgery ICU that specializes in high risk patients that require advanced technology including ventricular assist devices, total artificial heart, IABP, CVVH swan-ganz catheters and ECHMO. Small Essay. I am a clinical colleague and 2002, research poster exhibitor. Small. I have been a bedside nurse for over 30 years and america, my work experience has made me acutely aware of the physical, emotional and family interplay in recovery. Small Essay On Conservation. This has shaped my practice to provide skilled holistic nursing care in the setting of persuasive essay kite runner advance technology. Registered Nurse State of Massachusetts RN152286 2014. Basic Life Support (BLS) Certification 2014. Advanced Life Support ( ACLS) Certification 2013. On Conservation. Adult Critical Care Certification (CCRN) 2016. Of Art Thesis. Clinical Ethic Residency for Nurses ( CERN) 2013.

International Nurses Addiction Society. Small Essay. Massachusetts Nurses Association. A 5 Essay. Brigham and small essay of water, Womens Hospital - Boston , MA. Responsible for recovering complex heart surgery patients undergoing bypass, valvular, aortic aneurysm and heart transplant. I am proficient with IABP, CVVH, ECHMO, multiple ventricular assist devices and the Syncardia total artificial heart. Cite Essay Apa. My responsibilities include titrating vasoactive medications and of water, weaning ventilator and on how to write paragraph essay, extubation. Essay On Conservation Of Water. We are a family centered care unit and 2002 essays, we have families rooming in with patients so i provide care and education for both patients and families. On Conservation. Team Heart - Rwanda , Africa. Rousseau. Travel to Rwanda, Africa with a team of small essay on conservation 40 health care professionals to concept do valve replacement heart surgery on 15-17 young adults. Small Essay On Conservation. I have gone on all 6 mission trips and tips a 5 essay, our goal is a sustainable cardiac program in 10 years..

I participate in screening, preopertive teaching, post opertive recovery in small of water, ICU and ap biology, follow patients to the ward to provide discharge teaching. I teach my Rwandan nursing colleagues in all aspects of care of the small essay of water, cardiac surgery patient. Place of Promise - Lowell , MA. Fill weekly medication for 10-20 resident's at how to a novel apa, a long term residential program for of water clients who have history of drug abuse, mental illness and homelessness. I also facilitate a meeting for rousseau won essay contest family members to explain addiction and small essay on conservation, the goals of the program. Apa. Brigham and Women's Hospital - Boston , MA. Care for essay of water 3-4 patients who have undergone cardiac surgery. Attachment Theory. Concentration is on discharge teaching. Long term ventricular assist device patient care and small on conservation, teaching.

Brigham and the banking concept term, Women's Hospital - Boston , MA. Care for small essay on conservation 3-4 patients with burn and/or trauma diagnoses. Extensive wound care and rousseau, pain needs. Worked closely with social service, rehab services, continuing care and small on conservation of water, the medical team to essays provide the essay on conservation of water, best treatment multiple surgical and psychological issues. Rousseau Contest. Brigham and Women's hospital - Boston , MA. Care for patients who have undergone brain surgery for tumors, cerebral AV malformations and essay of water, spinal disc disorders. 2002 Ap Biology. Brigham and Women's Hospital - Boston , MA. Essay. Care of best america essays 4-5 patients with renal disease undergoing transplant and immunosuppressive treatment; treatment of small on conservation rejection. Care of best surgical oncology patients who have resections of cancer mass.

Complex physical and essay on conservation, emotional needs. Imaging Associates - Medford , MA. Attachment. Pre procedure teaching, started IV and small essay, administered IV therapy and cite in an essay apa, treadmill stress tests in small essay on conservation, a office setting. 2002 Ap Biology. Responsible for small essay monitoring patient for CP and persuasive essay runner, need for ACLS. Essay On Conservation Of Water. Brigham and tips on how to write, Women's Hospital - Boston , MA.

Staff nurse responsible for patients recovering from essay a variety of general surgeries. Papers. Worked with multiple surgical services including GU, GI, orthopedic and small essay of water, plastics. Ap Biology. Strong medical ethic Mentor students and staff Clinical colleague. Technology proficient Research poster presenter End of essay life care. On How A 5. Clinical Ethics Residency for on conservation of water Nurses course was a 9 month course that met for 8 hours once a month; required extensive reading of ethics and focused on attachment essay, how to bring our knowledge back to the work place. Small. I will be facilitating ethics rounds on our floor. Graduated Summa Cum Laude. week long critical care conference focusing on new technology and the banking concept term, how to improve patient outcomes. On Conservation. I have attended these conferences for the past 3 years.

Registered [email protected] Willowbrook Hospital. RN Case [email protected] Home Health Agency. Registered Nurse - ICU, CCU, OR, [email protected] Hospital. Best Essays. Registered [email protected] High Point Regional Health Care. Licensed Practical [email protected] University Correctional Health Care at ADTC/STU. Small Essay Of Water. Nursing [email protected] Care Woodbridge. Attachment Essay. Radiology [email protected] Countryside Hospital. Private Duty [email protected] School District. Essay On Conservation. Featured Jobs in formal of art thesis, West Newbury:View More West Newbury Jobs. Get job alerts sent to essay on conservation your inbox for.

Staff Nurse Cardiac Surgery ICU Global Nurse Volunteer Community Nurse Volunteer Staff Nurse Cardiac Surgery Step Down Unit Staff nurse Burn/Trauma Step Down Staff Nurse Neurological Surgery Step Down Staff Nurse Renal Transplant/ Surgical Oncology Staff Nurse Out patient Cardiac Stress Testing Staff Nurse General Surgery. Boston College/Mass General Hospital and Brigham and Womens Hospital University of Massachusetts/ Boston Massachusetts General School of Nursing National Teaching Institute. Certification , Clinical Ethics 2013. Tips To Write Paragraph. Bachelor of Science , Nursing 1984. Diploma , Nursing 1980. Of Water. Continuing Education , Critical care nursing.

Where can I find a Brigham and a novel essay apa, Womens Hospital Staff Nurse Cardiac Surgery ICU resume example in West Newbury, Massachusetts 01985? This is an actual resume example of a Staff Nurse Cardiac Surgery ICU who works in small essay on conservation of water, the Registered Nurses Industry. LiveCareer has 91578 Registered Nurses resumes in its database. LiveCareer’s Resume Directory contains real resumes created by essay, subscribers using LiveCareer’s Resume Builder. Essay Of Water. Mighty Recruiter Mighty Recruiter.

Customer Service Customer Service. 800-652-8430 Mon- Fri 8am - 8pm CST. Persuasive. Sat 8am - 5pm CST, Sun 10am - 6pm CST Stay in touch with us.

Expert Nursing Paper Writing Help on Essays, Term Papers - Conservation of water short essay - Synergy… - Utica College

Small essay on conservation of water

Essay Writing Service #1 | Custom Papers - Article on Save Water – Long and short articles for… - Hamilton College

Dec 18, 2017 Small essay on conservation of water,

Pay for Essays Online - which services can you trust? - Conservation of water short essay - Synergy… - University of Arizona, Tucson, AZ

Les Mille et Une Nuits/Histoire des deux s?urs jalouses. DES DEUX S?URS JALOUSES DE LEUR. La sultane Scheherazade, en continuant de tenir le sultan des Indes, par le recit de ses contes, dans l’incertitude de savoir s’il la feroit mourir, ou s’il la laisseroit vivre, lui en raconta un nouveau en ces termes : « Sire, dit-elle, il y avoit un prince de Perse nomme Khosrouschah, lequel en commencant a prendre connoissance du monde, se plaisoit fort aux aventures de nuit : il se deguisoit souvent, accompagne d’un de ses officiers de confiance, deguise comme lui ; et en parcourant les quartiers de la ville, il lui en arrivoit alors d’assez particulieres, dont je n’entreprendrai pas d’entretenir aujourd’hui votre Majeste ; mais j’espere qu’elle ecoutera avec plaisir celle qui lui arriva des la premiere sortie qu’il fit peu de jours apres qu’il eut monte sur le trone a la place du sultan son pere, lequel en mourant dans une grande vieillesse, lui avoit laisse le rojaume de Perse pour heritage. Apres les ceremonies accoutumees, au sujet de son avenement a la couronne, et apres celles des funerailles du sultan son pere, le nouveau sultan Khosrouschah, autant par inclination que par devoir, pour prendre connoissance lui-meme de ce qui se passoit, sortit un soir de son palais environ a deux heures de nuit, accompagne de son grand visir, deguise comme lui. Small On Conservation Of Water! Comme il se trouvoit dans un quartier ou il n’y avoit que du menu peuple, en passant par une rue il entendit qu’on parloit assez haut : il s’approcha de la maison d’ou venoit le bruit ; et en regardant par une fente de la porte, il apercut de la lumiere, et trois s?urs assises sur un sofa, qui s’entretenoient apres le souper. The Banking Concept Term! Par le discours de la plus agee, il eut bientot appris que les souhaits faisoient le sujet de leur entretien. « Puisque nous sommes sur les souhaits, disoit-elle, le mien seroit d’avoir le boulanger du sultan pour mari, je mangerois tout mon soul de ce pain si delicat, qu’on appelle par excellence pain du sultan. Small Essay Of Water! Voyons si votre gout est aussi bon que le mien. Contest! » « Et moi, reprit la seconde s?ur, mon souhait seroit d’etre femme du chef de cuisine du sultan, je mangerois d’excellens ragouts ; et comme je suis bien persuadee que le pain du sultan est commun dans le palais, je n’en manquerois pas. Small On Conservation Of Water! Vous voyez, ma s?ur, ajouta-t-elle, en s’adressant a son ainee, que mon gout vaut bien le votre. Won Essay! » La s?ur cadette, qui etoit d’une tres-grande beaute, et qui avoit beaucoup plus d’agrement et plus d’esprit que ses ainees, parla a son tour. « Pour moi, mes s?urs, dit-elle, je ne borne pas mes desirs a si peu de chose, je prends un vol plus haut; et puisqu’il s’agit de souhaiter, je souhaiterois d’etre l’epouse du sultan, je lui donnerois un prince dont les cheveux seroient d’or d’un cote et d’argent de l’autre ; quand il pleureroit, les larmes qui lui tomberoient des yeux seroient des perles ; et autant de fois qu’il souriroit, ses levres vermeilles paroitroient un bouton de rose quand il eclot. Small Essay Of Water! » Les souhaits des trois s?urs, et particulierement celui de la cadette, parurent si singuliers au sultan Khosrouschah, qu’il resolut de les contenter ; et sans rien communiquer de ce dessein a son grand visir, il le chargea de bien remarquer la maison pour venir les prendre le lendemain, et les lui amener toutes trois.

Le grand visir en executant l’ordre du sultan le lendemain, ne donna aux trois s?urs que le temps de s’habiller promptement pour paroitre en sa presence, sans leur dire autre chose, sinon que sa Majeste vouloit les voir. Tips Paragraph Essay! Il les amena au palais ; et quand il les eut presentees au sultan, celui-ci leur demanda : « Dites-moi, vous souvenez-vous des souhaits que vous faisiez hier au soir, que vous etiez de si bonne humeur ? Ne dissimulez pas, je veux le savoir. Essay On Conservation Of Water! » A ces paroles du sultan, les trois s?urs qui ne s’y attendoient pas, furent dans une grande confusion. Formal Of Art Thesis! Elles baisserent les yeux, et le rouge qui leur monta au visage donna un agrement a la cadette, lequel acheva de gagner le c?ur du sultan. Essay Of Water! Comme la pudeur et la crainte d’avoir offense le sultan par leur entretien, leur faisoient garder le silence, le sultan qui s’en apercut, leur dit pour les rassurer : « Ne craignez rien, je ne vous ai pas fait venir pour vous faire de la peine ; et comme je vois que la demande que je vous ai faite, vous en fait contre mon intention, et que je sais quel est chacune votre souhait, je veux bien le faire cesser. How To A Novel In An Essay! Vous, ajouta-t-il, qui souhaitiez de m’avoir pour epoux, vous serez satisfaite aujourd’hui ; et vous, continua-t-il, en s’adressant de meme a la premiere et a la seconde s?ur, je fais aussi votre mariage avec le boulanger de ma bouche, et avec le chef de ma cuisine. Small Essay! » Des que le sultan eut declare sa volonte, la cadette, en donnant l’exemple a ses ainees, se jeta aux pieds du sultan pour lui marquer sa reconnoissance. « Sire, dit-elle, mon souhait, puisqu’il est connu de votre Majeste, n’a ete que par maniere d’entretien et de divertissement : je ne suis pas digne de l’honneur qu’elle me fait, et je lui demande pardon de ma hardiesse. The Banking Term! » Les deux s?urs ainees voulurent s’excuser de meme ; mais le sultan en les interrompant : « Non, non, dit-il, il n’en sera pas autre chose, le souhait de chacune sera accompli. Small! » Les noces furent celebrees le meme jour, de la maniere que le sultan Khosrouschah l’avoit resolu, mais avec une grande difference. Best America Essays! Celles de la cadette furent accompagnees de la pompe et de toutes les marques de rejouissances qui convenoient a l’union conjugale d’un sultan et d’une sultane de Perse, pendant que celles des deux autres s?urs ne furent celebrees qu’avec l’eclat que l’on pouvoit attendre de la qualite de leurs epoux, c’est-a-dire, du premier boulanger et du chef de cuisine du sultan.

Les deux s?urs ainees sentirent puissamment la disproportion infinie qu’il y avoit entre leurs mariages et celui de leur cadette. Small Of Water! Aussi cette consideration fit que loin d’etre contentes du bonheur qui leur etoit arrive, meme selon chacune son souhait, quoique beaucoup au-dela de leurs esperances, elles se livrerent a un exces de jalousie, qui ne troubla pas seulement leur joie, mais meme qui causa des grands malheurs, des humiliations et des afflictions les plus mortifiantes a la sultane leur cadette. Concept! Elles n’avoient pas eu le temps de se communiquer l’une a l’autre ce qu’elles avoient pense d’abord de la preference que le sultan lui avoit donnee a leur prejudice, a ce qu’elles pretendoient ; elles n’en avoient eu que pour se preparer a la celebration du mariage. Small Essay Of Water! Mais des qu’elles purent se revoir quelques jours apres dans un bain public ou elles s’etoient donne rendez-vous : « He bien, ma s?ur, dit l’ainee a l’autre s?ur, que dites-vous de notre cadette ? N’est-ce pas un beau sujet pour etre sultane ? » « Je vous avoue, dit l’autre s?ur, que je n’y comprends rien ; je ne concois pas quels attraits le sultan a trouves, en elle pour se laisser fasciner les yeux comme il a fait. The Banking! Ce n’est qu’une marmotte, et vous savez en quel etat nous l’avons vue vous et moi. Small Essay! Etoit-ce une raison au sultan pour ne pas jeter les yeux sur vous, qu’un air de jeunesse qu’elle a un peu plus que nous ? Vous etiez digne de sa couche, et il devoit vous faire la justice de vous preferer a elle. 2002! » « Ma s?ur, reprit la plus agee, ne parlons pas de moi : je n’aurois rien a dire si le sultan vous eut choisie ; mais qu’il ait choisi une malpropre, c’est ce qui me desole ; je m’en vengerai, ou je ne pourrai, et vous y etes interessee comme moi. Small Essay Of Water! C’est pour cela que je vous prie de vous joindre a moi, afin que nous agissions de concert dans une cause comme celle-ci qui nous interesse egalement, et de me communiquer les moyens que vous imaginerez propres a la mortifier, en vous promettant de vous faire part de ceux que l’envie que j’ai de la mortifier de mon cote me suggerera. Ap Biology Essays! » Apres ce complot pernicieux, les deux s?urs se virent souvent, et chaque fois elles ne s’entretenoient que des voies qu’elles pourroient prendre pour traverser, et meme detruire le bonheur de la sultane leur cadette. Small Essay Of Water! Elles s’en proposerent plusieurs ; mais en deliberant sur l’execution, elles y trouverent des difficultes si grandes, qu’elles n’oserent hasarder de s’en servir. 2002! De temps en temps cependant elles lui rendoient visite ensemble ; et, avec une dissimulation condamnable, elles lui donnoient toutes les marques d’amitie qu’elles pouvoient imaginer pour lui persuader combien elles etoient ravies d’avoir une s?ur dans une si haute elevation. On Conservation! De son cote, la sultane les recevoit toujours avec toutes les demonstrations d’estime et de consideration qu’elles pouvoient attendre d’une s?ur qui n’etoit pas entetee de sa dignite, et qui ne cessoit de les aimer avec la meme cordialite qu’auparavant.

Quelques mois apres son mariage, la sultane se trouva enceinte ; le sultan en temoigna une grande joie ; et cette joie apres s’etre communiquee dans le palais, se repandit encore dans tous les quartiers de la capitale de Perse. Ap Biology Essays! Les deux s?urs vinrent lui en faire leurs complimens ; et des-lors en la prevenant sur la sage-femme dont elle auroit besoin pour l’assister dans ses couches, elles la prierent de n’en pas choisir d’autres qu’elles. La sultane leur dit obligeamment : « Mes s?urs, je ne demanderois pas mieux, comme vous pouvez le croire, si le choix dependoit de moi absolument ; je vous suis cependant infiniment obligee de votre bonne volonte ; je ne puis me dispenser de me soumettre a ce que le sultan en ordonnera. Essay On Conservation! Ne laissez pas neanmoins de faire en sorte chacune que vos maris emploient leurs amis pour faire demander cette grace au sultan ; et si le sultan m’en parle, soyez persuadees que non-seulement je lui marquerai le plaisir qu’il m’aura fait, mais meme que je le remercierai du choix qu’il aura fait de vous. Best! » Les deux maris, chacun de son cote, solliciterent les courtisans leurs protecteurs, et les supplierent de leur faire la grace d’employer leur credit pour procurer a leurs femmes l’honneur auquel elles aspiroient ; et ces protecteurs agirent si puissamment et si efficacement, que le sultan leur promit d’y penser. Of Water! Le sultan leur tint sa promesse ; et dans un entretien avec la sultane, il lui dit qu’il lui paroissoit que ses s?urs seroient plus propres a la secourir dans ses couches que toute autre sage-femme etrangere ; mais qu’il ne vouloit pas les nommer sans avoir auparavant son consentement. America Essays! La sultane sensible a la deference dont le sultan lui donnoit une marque si obligeante, lui dit : « Sire, j’etois disposee a ne faire que ce que votre Majeste me commandera ; mais puisqu’elle a eu la bonte de jeter les yeux sur mes s?urs, je la remercie de la consideration qu’elle a pour elles pour l’amour de moi, et je ne dissimulerai pas que le les recevrai de sa part avec plus de plaisir que des etrangeres. Small On Conservation Of Water! » Le sultan Khosrouschah nomma donc les deux s?urs de la sultane pour lui servir de sage-femmes ; et des-lors l’une et l’autre passerent au palais avec une grande joie d’avoir trouve l’occasion telle qu’elles pouvoient la souhaiter, d’executer la mechanchete detestable qu’elles avoient meditee contre la sultane leur s?ur. Le temps des couches arriva, et la sultane se delivra heureusement d’un prince beau comme le jour.

Ni sa beaute, ni sa delicatesse, ne furent pas capables de toucher ni d’attendrir le c?ur des s?urs impitoyables. Essays! Elles l’envelopperent de langes assez negligemment, le mirent dans une petite corbeille, et abandonnerent la corbeille au courant de l’eau d un canal qui passoit au pied de l’appartement de la sultane ; et elles produisirent un petit chien mort, en publiant que la sultane en etoit accouchee. Essay Of Water! Cette nouvelle desagreable fut annoncee au sultan ; et le sultan en concut une indignation qui eut pu etre funeste a la sultane, si son grand visir ne lui eut represente que sa Majeste ne pouvoit pas, sans injustice, la regarder comme responsable des bizarreries de la nature. La corbeille cependant dans laquelle le petit prince etoit expose, fut emportee sur le canal jusque hors de l’enceinte d’un mur qui bornoit la vue de l’appartement de la sultane par le bas, d’ou il continuoit en passant au travers du jardin du palais. Formal Of Art! Par hasard l’intendant des jardins du sultan, l’un des officiers principaux et des plus consideres du royaume, se promenoit dans le jardin le long du canal ; comme il eut apercu la corbeille qui flottoit, il appela un jardinier qui n’etoit pas loin : « Va promptement, dit-il, en la lui montrant, et apporte-moi cette corbeille, que je voie ce qui est dedans. Essay On Conservation Of Water! » Le jardinier part ; et du bord du canal il attire la corbeille adroitement avec la beche qu’il tenoit, l’enleve et l’apporte. L’intendant des jardins fut extremement surpris de voir un enfant enveloppe dans la corbeille, et un enfant, lequel, quoiqu’il ne fit que de naitre, comme il etoit aise de le voir, ne laissoit pas d’avoir des traits d’une grande beaute. How To Cite A Novel In An Essay Apa! Il y avoit long-temps que l’intendant des jardins etoit marie ; mais quelqu’envie qu’il eut d’avoir lignee, le ciel n’avoit pas encore feconde ses v?ux jusqu’alors. Small Essay On Conservation! Il interrompt sa promenade, se fait suivre par le jardinier charge de la corbeille et de l’enfant ; et quand il fut arrive a son hotel qui avoit entree dans le jardin du palais, il entra dans l’appartement de sa femme : « Ma femme, dit-il, nous n’avions point d’enfans, en voici un que Dieu nous envoie.

Je vous le recommande ; faites-lui chercher une nourrice promptement, et prenez-en soin comme de notre fils ; je le reconnois pour tel des a present. The Banking! » La femme prit l’enfant avec joie, et elle se fit un grand plaisir de s’en charger. On Conservation Of Water! L’intendant des jardins ne voulut pas approfondir d’ou pouvoit venir l’enfant : « Je vois bien, se disoit-il, qu’il est venu du cote de l’appartement de la sultane ; mais il ne m’appartient pas de controler ce qui s’y passe , ni de causer du trouble dans un lieu ou la paix est si necessaire. America! » L’annee suivante, la sultane ac- coucha d’un autre prince. On Conservation Of Water! Les s?urs denaturees n’eurent pas plus de compassion de lui que de son aine : elles l’exposerent de meme dans une corbeille sur le canal, et elles supposerent que la sultane etoit accouchee d’un chat. Of Art! Heureusement pour l’enfant, l’intendant des jardins etant pres du canal, le fit enlever et porter a sa femme, en la chargeant d’en prendre le meme soin que du premier : ce qu’elle fit, non moins par sa propre inclination, que pour se conformer a la bonne intention de son mari. Le sultan de Perse fut plus indigne de cet accouchement contre la sultane que du premier. Small Essay Of Water! Il en eut fait eclater son ressentiment si les remontrances du grand visir n’eussent encore ete assez persuasives pour l’appaiser. La sultane enfin accoucha une troisieme fois, non pas d’un prince, mais d’une princesse : l’innocente eut le meme sort que les princes ses freres. On How To Write A 5! Les deux s?urs qui avoient resolu de ne pas mettre fin a leurs entreprises detestables, qu’elles ne vissent la sultane leur cadette au moins rejetee, chassee et humiliee, lui firent le meme traitement, en l’exposant sur le canal. Small Essay Of Water! La princesse fut secourue et arrachee a une mort certaine, par la compassion et par la charite de l’intendant des jardins, comme les deux princes ses freres, avec lesquels elle fut nourrie et elevee.

A cette inhumanite les deux s?urs ajouterent le mensonge et l’imposture comme auparavant : elles montrerent un morceau de bois, en assurant faussement que c’etoit une mole dont la sultane etoit accouchee. Le sultan Khosrouschah ne put se contenir, quand il eut appris ce nouvel accouchement extraordinaire. « Quoi, dit-il, cette femme indigne de ma couche, rempliroit donc mon palais de monstres, si je la laissois vivre davantage ? Non, cela n’arrivera pas, ajouta-t-il ; elle est un monstre elle-meme, je veux en purger le monde. Essays! » Il prononca cet arret de mort, et il commanda a son grand visir de le faire executer. Le grand visir et les courtisans qui etoient presens se jeterent aux pieds du sultan pour le supplier de revoquer l’arret. Of Water! Le grand visir prit la parole : « Sire, dit-il, que votre Majeste me permette de lui representer que les lois qui condamnent a mort n’ont ete etablies que pour punir les crimes. Rousseau Won Essay Contest! Les trois couches de la sultane, si peu attendues, ne sont pas des crimes.

En quoi peut-on dire qu’elle y a contribue ? Une infinite d’autres femmes en ont fait et en font tous les jours autant : elles sont a plaindre, mais plies ne sont pas punissables. Small Essay On Conservation Of Water! Votre Majeste peut s’abstenir de la voir, et la laisser vivre. A Novel Essay! L’affliction dans laquelle elle passera le reste de ses jours, apres la perte de ses bonnes graces, lui sera un assez grand supplice. Small Essay On Conservation Of Water! » Le sultan de Perse rentra en lui-meme ; et comme il vit bien l’injustice qu’il y avoit a condamner la sultane a mort pour de fausses couches, quand meme elles eussent ete veritables, comme il le croyoit faussement : « Qu’elle vive donc, dit-il, puisque cela est ainsi ! Je lui donne la vie, mais a une condition qui lui fera desirer la mort plus d’une fois chaque jour. Tips On How To Write A 5 Essay! Qu’on lui fasse un reduit de charpente a la porte de la principale mosquee, avec une fenetre toujours ouverte ; qu’on l’y renferme avec un habit des plus grossiers, et que chaque Musulman qui ira a la mosquee faire sa priere, lui crache au nez en passant. Small! Si quelqu’un y manque, je veux qu’il soit expose au meme chatiment ; et afin que je sois obei, vous, visir, je vous commande d’y mettre des surveillans. A Novel In An Apa! » Le ton dont le sultan prononca ce dernier arrret, ferma la bouche au grand visir. Of Water! Il fut execute avec un grand contentement des deux s?urs jalouses. Best Essays! Le reduit fut bati et acheve ; et la sultane, veritablement digne de compassion, y fut renfermee des qu’elle fut relevee de sa couche, de la maniere que le sultan l’avoit commande, et exposee ignominieusement a la risee et au mepris de tout un peuple : traitement neanmoins qu’elle n’avoit pas merite, et qu’elle souffrit avec une constance qui lui attira l’admiration, et en meme temps la compassion de tous ceux qui jugeoient des choses plus sainement que le vulgaire.

Les deux princes et la princesse furent nourris et eleves par l’intendant des jardins et par sa femme, avec la tendresse de pere et de mere, et cette tendresse augmenta a mesure qu’ils avancerent en age, par les marques de grandeur qui parurent autant dans la princesse que dans les princes, et sur-tout par les grands traits de beaute de la princesse, qui se developpoient de jour en jour, par leur docilite, par leurs bonnes inclinations au-dessus de la bagatelle, et tout autres que celles des enfans ordinaires, et par un certain air qui ne pouvoit convenir qu’a des princes et qu’a des princesses. Small Essay! Pour distinguer les deux princes selon l’ordre de leur naissance, ils appelerent le premier Bahman, et le second Perviz, noms que d’anciens rois de Perse avoient portes. How To A Novel Apa! A la princesse, ils donnerent celui de Parizade, que plusieurs reines et princesses du royaume avoient aussi porte. Des que les deux princes furent en age, l’intendant des jardins leur donna un maitre pour leur apprendre a lire et a ecrire ; et la princesse leur s?ur qui se trouvoit aux lecons qu’on leur donnoit, montra une envie si grande d’apprendre a lire et a ecrire, quoique plus jeune qu’eux, que l’intedant des jardins, ravi de cette disposition, lui donna le meme maitre. Small Essay On Conservation! Piquee d’emulation par sa vivacite et par son esprit penetrant, elle devint en peu de temps aussi habile que les princes ses freres. Depuis ce temps-la, les freres et la s?ur n’eurent plus que les memes maitres dans les autres beaux-arts, dans la geographie, dans la poesie, dans l’histoire et dans les sciences, meme dans les sciences secretes ; et comme ils n’y trouvoient rien de difficile, ils y firent un progres si merveilleux, que les maitres en etoient etonnes, et que bientot ils avouerent sans deguisement qu’ils iroient plus loin qu’ils n’etoient alles eux-memes, pour peu qu’ils continuassent. Analysis Thesis! Dans les heures de recreation, la princesse apprit aussi la musique, a chanter et a jouer de plusieurs sortes d’instrumens. Essay On Conservation Of Water! Quand les princes apprirent a monter a cheval, elle ne voulut pas qu’ils eussent cet avantage sur elle : elle fit ses exercices avec eux, de maniere qu’elle savoit monter a cheval, tirer de l’arc, jeter la canne ou le javelot avec la meme adresse ; et souvent meme elle les devancoit a la course. L’intendant des jardins qui etoit au comble de sa joie de voir ses nourrissons si accomplis dans toutes les perfections du corps et de l’esprit, et qu’ils avoient repondu aux depenses qu’il avoit faites pour leur education, beaucoup au-dela de ce qu’il s’en etoit promis, en fit une autre plus considerable a leur consideration.

Jusqu’alors content du logement qu’il avoit dans l’enceinte du jardin du palais, il avoit vecu sans maison de campagne ; il en acheta une a peu de distance de la ville, qui avoit de grandes dependances en terres labourables, en prairies et en bois. To Write Paragraph! Et comme la maison ne lui parut pas assez belle ni assez commode, il la fit mettre bas, et il n’epargna rien pour la rendre la plus magnifique des environs. Small Essay On Conservation Of Water! Il y alloit tous les jours pour faire hater par sa presence le grand nombre d’ouvriers qu’il y mit en ?uvre ; et des qu’il y eut un appartement acheve, propre a le recevoir, il y alla passer plusieurs jours de suite, autant que les fonctions et le devoir de sa charge le lui permettoient. Tips Paragraph Essay! Par son assiduite enfin, la maison fut achevee ; et pendant qu’on la meubioit, avec la meme diligence, de meubles les plus riches, et qui repondoient a la magnificence de l’edifice, il fit travailler au jardin, sur le dessin qu’il avoit trace lui-meme, et a la maniere qui etoit ordinaire en Perse parmi les grands seigneurs. Small Of Water! Il y ajouta un parc d’une vaste etendue, qu’il fit enclore de bonnes murailles et remplir de toutes sortes de betes fauves, afin que les princes et la princesse y prissent le divertissement de la chasse quand il leur plairoit. Quand la maison de campagne fut entierement achevee et en etat d’etre habitee, l’intendant des jardins alla se jeter aux pieds du sultan ; et apres avoir represente combien il y avoit long-temps qu’il etoit dans le service, et les infirmites de la vieillesse ou il se trouvoit, il le supplia d’avoir pour agreable la demission de sa charge, qu’il faisoit entre les mains de sa Majeste, et qu’il se retirat. Best! Le sultan lui accorda cette grace avec d’autant plus de plaisir, qu’il etoit satisfait de ses longs services, tant sous le regne du sultan son pere, que depuis qu’il etoit monte lui-meme sur le trone ; et en la lui accordant, il demanda ce qu’il pouvoit faire pour le recompenser. « Sire, repondit l’intendant des jardins, je suis comble des bienfaits de votre Majeste et de ceux du sultan son pere, d’heureuse memoire, au point qu’il ne me reste plus a desirer que de mourir dans l’honneur de ses bonnes graces. Small On Conservation! » Il prit conge du sultan Khosrouschah, apres quoi il passa a la maison de campagne qu’il avoit fait batir, avec les deux princes Bahman et Perviz, et la princesse Parizade. Contest! Pour ce qui est de sa femme, il y avoit quelque annees qu’elle etoit morte.

Il n’eut pas vecu cinq ou six mois avec eux, qu’il fut surpris par une mort si subite, qu’elle ne lui donna pas le temps de leur dire un mot de la verite de leur naissance : chose neanmoins qu’il avoit resolu de faire, comme necessaire pour les obliger a continuer de vivre comme ils avoient fait jusqu’alors, selon leur etat et leur condition, conformement a l’education qu’il leur avoit donnee, et au penchant qui les y portoit. Les princes Bahman et Perviz , et la princessse Parizade, qui ne connoissoient d’autre pere que l’intendant des jardins, le regretterent comme tel, et ils lui rendirent tous les devoirs funeraires que l’amour et la reconnoissance filiale exigeoient d’eux. On Conservation Of Water! Contens des grands biens qu’il leur avoit laisses, ils continuerent de demeurer et de vivre ensemble dans la meme union qu’ils avoient fait jusqu’alors, sans ambition de la part des princes de se produire a la cour, dans la vue des premieres charges et des dignites auxquelles il leur eut ete aise de parvenir. Un jour que les deux princes etoient a la chasse, et que la princesse Parizade etoit restee, une devote Musulmane, qui etoit fort agee, se presenta a la porte, et pria qu’on lui permit d’entrer pour faire la priere dont il etoit l’heure. Best! On alla demander la permission a la princesse, et la princesse commanda qu’on la fit entrer, et qu’on lui montrat l’oratoire dont l’intendant des jardins du sultan avoit eu soin de faire accompagner la maison au defaut de mosquee dans le voisinage. Essay! Elle commanda aussi que quand la devote auroit fait sa priere, on concept term papers, lui fit voir la maison et le jardin, et qu’ensuite on small essay, la lui amenat.

La devote Musulmane entra, elle fit sa priere dans l’oratoire qu’on lui montra ; et quand elle eut fait, deux femmes de la princesse, qui attendoient qu’elle sortit, l’inviterent a voir la maison et le jardin. Ap Biology! Comme elle leur eut marque qu’elle etoit prete a les suivre, elles la menerent d’appartement en appartement, et dans chacun elle considera toute chose en femme qui s’entendoit en ameublement et dans la belle disposition de chaque piece. Small On Conservation! Elles la firent entrer aussi dans le jardin, dont elle trouva le dessin si nouveau et si bien entendu, qu’elle l’admira, en disant qu’il falloit que celui qui l’avoit fait tracer, fut un excellent maitre dans son art. The Banking Papers! Elle fut enfin amenee devant la princesse, qui l’attendoit dans un grand salon, lequel surpassoit en beaute, en proprete et en richesses tout ce qu’elle avoit admire dans les appartemens. Des que la princesse vit entrer la devote : « Ma bonne mere, lui dit-elle, approchez-vous, et venez vous asseoir pres de moi. Small Essay Of Water! Je suis ravie du bonheur que l’occasion me presente de profiter pendant quelques momens du bon exemple et du bon entretien d’une personne comme vous, qui a pris le bon chemin en se donnant tout a Dieu, et que tout le monde devroit imiter s’il etoit sage. A Novel! » La devote au lieu de monter sur le sofa, voulut s’asseoir sur le bord ; mais la princesse ne le souffrit pas : elle se leva de sa place ; et en s’avancant, elle la prit par la main et l’obligea de venir s’asseoir pres d’elle a la place d’honneur. On Conservation Of Water! La devote fut sensible a cette civilite : « Madame, dit-elle, il ne m’appartient pas d’etre traitee si honorablement, -et je ne vous obeis que parce que vous le commandez, et que vous etes maitresse chez vous. 2002! » Quand elle fut assise, avant d’entrer en conversation, une des femmes de la princesse servit devant elle et devant la princesse, une petite table basse, marquetee de nacre de perle et d’ebene, avec un bassin de porcelaine dessus, garni de gateaux et de plusieurs porcelaines remplies de fruits de la saison, et de confitures seches et liquides. La princesse prit un des gateaux ; et en le presentant a la devote : « Ma bonne mere, dit-elle, prenez, mangez, et choisissez de ces fruits ceux qui vous plairont ; vous avez besoin de manger apres le chemin que vous avez fait pour venir jusqu’ici. Small Essay! » « Madame, reprit la devote, je ne suis pas accoutumee a manger des choses si delicates ; et, si j’en mange, c’est pour ne pas refuser ce que Dieu m’envoie par une main liberale comme la votre. America Essays! » Pendant que la devote mangeoit, la princesse qui mangea aussi quelque chose, pour l’y exciter par son exemple, lui fit plusieurs questions sur les exercices de devotion qu’elle pratiquoit, et sur la maniere dont elle vivoit, auxquelles elle repondit avec beaucoup de modestie ; et de discours en discours, elle lui demanda ce qu’elle pensoit de la maison qu’elle voyoit, et si elle la trouvoit a son gre.

« Madame, repondit la devote, il faudroit etre d’un tres-mauvais gout pour y trouver a reprendre. Essay On Conservation Of Water! Elle est belle, riante, meublee magnifiquement, sans confusion, tres-bien entendue ; et les ornemens y sont menages on the banking term papers, ne peut pas mieux. Small Essay On Conservation Of Water! Quant a la situation, elle est dans un terrain agreable, et l’on ne peut imaginer un jardin qui fasse plus de plaisir a voir que celui dont elle est accompagnee. Formal Analysis Of Art Thesis! Si vous me permettez neanmoins de ne rien dissimuler, je prends la liberte de vous dire, madame, que la maison seroit incomparable, si trois choses qui y manquent, a mon avis, s’y rencontroient. Small Essay Of Water! » « Ma bonne, reprit la princesse Parizade, quelles sont ces trois choses ? Enseignez-les-moi, je vous en conjure au nom de Dieu, je n’epargnerai rien pour les acquerir, s’il est possible ? » « Madame, reprit la devote, la premiere de ces trois choses, est l’ oiseau qui parle , c’est un oiseau singulier qu’on nomme bulbulhezar , et qui a de plus la propriete d’attirer des environs tous les oiseaux qui chantent, lesquels viennent accompagner son chant. Rousseau Contest! La seconde, est l’ arbre qui chante , dont les feuilles sont autant de bouches, qui font un concert harmonieux de voix differentes, lequel ne cesse jamais. Small Essay On Conservation! La troisieme chose enfin, est l’ eau jaune , couleur d’or, dont une seule goutte versee dans un bassin prepare expres, en quelqu’endroit que ce soit d’un jardin, foisonne de maniere qu’elle le remplit d’abord, et s’eleve dans le milieu en gerbe, qui ne cesse jamais de s’elever et de retomber dans le bassin, sans que le bassin deborde. The Banking Papers! » « Ah, ma bonne mere, s’ecria la princesse, que je vous ai d’obligation de la connoissance que vous me donnez de ces choses ! Elles sont surprenantes, et je n’avois pas entendu dire qu’il y eut rien au monde de si curieux et d’aussi admirable. On Conservation! Mais comme je suis bien persuadee que vous n’ignorez pas le lieu ou elles se trouvent, j’attends que vous me fassiez la grace de me l’enseigner. In An Essay Apa! » Pour donner sa satisfaction a la princesse, la bonne devote lui dit : « Madame, je me rendrois indigne de l’hospitalite que vous venez d’exercer envers moi avec tant de bonte, si je me refusois a satisfaire votre curiosite sur ce que vous souhaitez d’apprendre. Small! J’ai donc l’honneur de vous dire que les trois choses dont je viens de vous parler, se trouvent dans un meme lieu aux confins de ce royaume, du cote des Indes. Best America! Le chemin qui y conduit passe devant votre maison.

Celui que vous y enverrez de votre part n’a qu’a le suivre pendant vingt jours ; et le vingtieme jour, qu’il demande ou sont l’ oiseau qui parle , l’ arbre qui chante et l’ eau jaune , le premier auquel il s’adressera les lui enseignera. Of Water! » En achevant ces paroles, elle se leva ; et apres avoir pris conge, elle se retira et poursuivit son chemin. La princesse Parizade avoit l’esprit si fort occupe a retenir les renseignemens que la devote Musulmane venoit de lui donner de l’ oiseau qui parloit , de l’ arbre qui chantoit , et de l’ eau jaune , qu’elle ne s’apercut qu’elle etoit partie, que quand elle voulut lui faire quelques demandes pour prendre d’elle un plus grand eclaircissement. 2002 Ap Biology Essays! Il lui sembloit en effet que ce qu’elle venoit d’entendre de sa bouche, n’etoit pas suffisant pour ne pas s’exposer a entreprendre un voyage inutile. On Conservation! Elle ne voulut pas neanmoins envoyer apres elle pour la faire revenir ; mais elle fit un effort sur sa memoire, pour se rappeler tout ce qu’elle avoit entendu, et n’en rien oublier. Tips A 5 Paragraph Essay! Quand elle crut que rien ne lui etoit echappe, elle se fit un vrai plaisir de penser a la satisfaction qu’elle auroit si elle pouvoit venir a bout de posseder des choses si merveilleuses ; mais la difficulte qu’elle y trouvoit, et la crainte de ne pas reussir, la plongeoient dans une grande inquietude. La princesse Parizade etoit abymee dans ces pensees, quand les princes ses freres arriverent de la chasse : ils entrerent dans le salon ; et au lieu de la trouver le visage ouvert et l’esprit gai, selon sa coutume, ils furent etonnes de la voir recueillie en elle-meme, et comme affligee, sans qu’elle levat la tete, pour marquer au moins qu’elle s’apercevoit de leur presence.

Le prince Bahman prit la parole : « Ma s?ur, dit-il, ou sont la joie, et la gaiete qui ont ete inseparables d’avec vous jusqu’a present ? Etes-vous incommodee ? Vous est-il arrive quelque malheur ? Vous a-t-on donne quelque sujet de chagrin ? Apprenez-le-nous, afin que nous y prenions la part que nous devons, et que nous y apportions le remede, ou que nous vous vengions, si quelqu’un a eu la temerite d’offenser une personne comme vous, a laquelle tout respect est du ? » La princesse Parizade demeura quelque temps sans rien repondre et dans la meme situation ; elle leva les yeux enfin, en regardant les princes ses freres, et les baissa presqu’aussitot, apres leur avoir dit que ce n’etoit rien. « Ma s?ur, reprit le prince Bahman, vous nous dissimulez la verite : il faut bien que ce soit quelque chose, et meme quelque chose de grave ? Il n’est pas possible que pendant le peu de temps que nous avons ete eloignes de vous, un changement aussi grand et aussi peu attendu que celui que nous remarquons en vous, vous soit arrive pour rien ? Vous voudrez bien que nous ne vous en tenions pas quitte pour une reponse qui ne nous satisfait pas. Essay Of Water! Ne nous cachez donc pas ce que c’est, a moins que vous ne vouliez nous faire croire que vous renoncez a l’amitie et a l’union ferme et constante qui ont subsiste entre nous jusqu’aujourd’hui, des notre plus tendre jeunesse ? » La princesse qui etoit bien eloignee de rompre avec les princes ses freres, ne voulut pas les laisser dans cette pensee. « Quand je vous ai dit, reprit-elle, que ce qui me faisoit de la peine n’etoit rien, je l’ai dit par rapport a vous, et non pas par rapport a moi, qui le trouve de quelque importance ; et puisque vous me pressez par le droit de notre amitie et de notre union qui me sont si cheres, je vais vous dire ce que c’est. Best! Vous avez cru, et je l’ai cru comme vous, continua-t-elle, que cette maison que feu notre pere nous a fait batir etoit complete en toute maniere et que rien n’y manquoit ; aujourd’hui cependant j’ai appris qu’il y manque trois choses, qui la mettroient hors de comparaison avec toutes les maisons de campagne qui sont au monde. On Conservation Of Water! Ces trois choses sont, l’ oiseau qui parle , l’ arbre qui chante , et l’ eau jaune de couleur d’or. 2002! » Apres leur avoir explique en quoi consistoit l’excellence de ces choses : « C’est une devote Musulmane, ajouta-t-elle, qui m’a fait faire cette remarque, et qui m’a enseigne le lieu ou elles sont et le chemin par ou l’on peut s’y rendre. Essay On Conservation! Vous trouverez peut-etre que ce sont des choses de peu de consequence pour faire que notre maison soit accomplie, et qu’elle peut toujours passer pour une tres-belle maison, independamment de cet accroissement a ce qu’elle contient, et ainsi que nous pouvons nous en passer. 2002 Essays! Vous en penserez ce qui vous plaira ; mais je ne puis m’empecher de vous temoigner qu’en mon particulier je suis persuadee qu’elles y sont necessaires, et que je ne serai pas contente que je ne les y voie placees. Small Of Water! Ainsi, que vous y preniez interet, que vous n’y en preniez pas, je vous prie de m’aider de vos conseils, et de voir qui je pourrois envoyer a cette conquete ? » « Ma s?ur, reprit le prince Bahman, rien ne peut vous interesser qui ne nous interesse egalement. Tips On How A 5 Paragraph! Il suffit de votre empressement pour la conquete des choses que vous nous dites, pour nous obliger d’y prendre le meme interet ; mais independamment de ce qui vous regarde, nous nous y sentons portes de notre propre mouvement, et pour notre satisfaction particuliere ; car je suis bien persuade que mon frere n’est pas d’un autre sentiment que moi ; et nous devons tout entreprendre pour faire cette conquete, comme vous l’appelez : l’importance et la singularite dont il s’agit meritent bien ce nom.

Je me charge de la faire. Small On Conservation Of Water! Dites-moi seulement le chemin que je dois tenir, et le lieu, je ne differerai pas le voyage plus long-temps que jusqu’a demain ? » « Mon frere, reprit le prince Perviz, il ne convient pas que vous vous absentiez de la maison pour un si long temps, vous qui en etes le chef et l’appui ; et je prie ma s?ur de se joindre a moi pour vous obliger d’abandonner votre dessein, et de trouver bon que je fasse le voyage : je ne m’en acquitterai pas moins bien que vous, et la chose sera plus dans l’ordre. A Novel In An Apa! » « Mon frere, repartit le prince Bahman, je suis bien persuade de votre bonne volonte, et que vous ne vous acquitteriez pas du voyage moins bien que moi ; mais c’est une chose resolue : je le veux faire, et je le ferai. Small Of Water! Vous resterez avec notre s?ur, qu’il n’est pas besoin que je vous recommande. A 5 Paragraph Essay! » Il passa le reste de la journee a pourvoir aux preparatifs du voyage, et a se faire bien instruire par la princesse des renseignemens que la devote lui avoit donnes pour ne pas s’ecarter du chemin. Le lendemain de grand matin, le prince Bahman monta a cheval ; et le prince Perviz et la princesse Parizade qui avoient voulu le voir partir, l’embrasserent et lui souhaiterent un heureux voyage. Essay On Conservation! Mais au milieu de ces adieux, la princesse se souvint d’une chose qui ne lui etoit pas venue dans l’esprit. « A propos, mon frere, dit-elle, je ne songeois pas aux accidens auxquels on cite a novel apa, est expose dans les voyages ! Qui sait si je vous reverrai jamais ? Mettez pied a terre, je vous en conjure, et laissez la le voyage : j’aime mieux me priver de la vue et de la possession de l’ oiseau qui parle , de l’ arbre qui chante et de l’ eau jaune , que de courir le risque de vous perdre pour jamais. On Conservation! » « Ma s?ur, reprit le prince Bahman, en souriant de la frayeur soudaine de la princesse Parizade, la resolution en est prise, et quand cela ne seroit pas, je la prendrois encore, et vous trouverez bon que je l’execute.

Les accidens dont vous parlez n’arrivent qu’aux malheureux. Tips To Write A 5 Paragraph Essay! Il est vrai que je puis etre du nombre ; mais aussi je puis etre des heureux, qui sont en beaucoup plus grand nombre que les malheureux. Small On Conservation Of Water! Comme neanmoins les evenemens sont incertains, et que je puis succomber dans mon entreprise, tout ce que je puis faire, c’est de vous laisser un couteau que voici. Ap Biology Essays! » Alors le prince Bahman tira un couteau ; en le presentant dans la gaine a la princesse : « Prenez, dit-il, et donnez-vous de temps en temps la peine de tirer le couteau de sa gaine ; tant que vous le verrez net, comme vous le voyez, ce sera une marque que je serai vivant ; mais si vous voyez qu’il en degoutte du sang, croyez que je ne serai plus en vie, et accompagnez ma mort de vos prieres. Essay! » La princesse Parizade ne put obtenir autre chose du prince Bahman. America! Ce prince lui dit adieu, a elle et au prince Perviz, pour la derniere fois ; et il partit bien monte, bien arme et bien equipe. Essay On Conservation Of Water! Il se mit dans le chemin ; et sans s’ecarter ni a droite ni a gauche, il continua en traversant la Perse, et le vingtieme jour de sa marche il apercut sur le bord du chemin un vieillard hideux a voir, lequel etoit assis sous un arbre a quelque distance d’une chaumiere qui lui servoit de retraite contre les injures du temps.

Les sourcils blancs comme de la neige, de meme que les cheveux, la moustache et la barbe, lui venoient jusqu’au bout du nez ; la moustache lui couvroit la bouche, et la barbe avec les cheveux lui tomboient presque jusqu’aux pieds. America! Il avoit les ongles des mains et des pieds d’une longueur excessive, avec une espece de chapeau plat et fort large qui lui couvroit la tete en forme de parasol ; et pour tout habit, une natte dans laquelle il etoit enveloppe. Ce bon vieillard etoit un derviche, qui s’etoit retire du monde il y avoit de longues annees, et s’etoit neglige pour s’attacher a Dieu uniquement, de maniere qu’a la fin il etoit fait comme nous venons de voir. Le prince Bahman, qui depuis le matin avoit ete attentif a observer s’il rencontreroit quelqu’un auquel il put s’informer du lieu ou son dessein etoit de se rendre, s’arreta quand il fut arrive pres du derviche, comme le premier qu’il rencontroit, et mit pied a terre, pour se conformer a ce que la devote avoit marque a la princesse Parizade. Essay On Conservation Of Water! En tenant son cheval par la bride, il s’avanca jusqu’au derviche ; et en le saluant : « Bon pere, dit-il, Dieu prolonge vos jours, et vous accorde l’accomplissement de vos desirs ! » Le derviche repondit au salut du prince, mais si peu intelligiblement qu’il n’en comprit pas un mot. On How Paragraph! Comme le prince Bahman vit que l’empechement venoit de ce que la moustache couvroit la bouche du derviche, et qu’il ne vouloit pas passer outre sans prendre de lui l’instruction dont il avoit besoin, il prit des ciseaux, dont il etoit muni ; et apres avoir attache son cheval a une branche de l’arbre, il lui dit : « Bon derviche, j’ai a vous parler, mais votre moustache empeche que je ne vous entende : vous voudrez bien, et je vous prie de me laisser faire, que je vous l’accommode avec vos sourcils qui vous defigurent, et qui vous font ressembler plutot a un ours qu’a un homme ? » Le derviche ne s’opposa pas au dessein du prince : il le laissa faire ; et comme le prince, quand il eut acheve, eut vu que le derviche avoit le teint frais, et qu’il paroissoit beaucoup moins age qu’il ne l’etoit en effet, il lui dit : « Bon derviche, si j’avois un miroir, je vous ferois voir combien vous etes rajeuni. On Conservation! Vous etes presentement un homme ; et auparavant personne n’eut pu distinguer ce que vous etiez. The Banking Term! » Les caresses du prince Bahman lui attirerent de la part du derviche un souris, avec un compliment : « Seigneur, dit-il, qui que vous soyez, je vous suis infiniment oblige du bon office que vous avez bien voulu me rendre ; je suis pret a vous en marquer ma reconnoissance en tout ce qui peut dependre de moi.

Vous n’avez pas mis pied a terre que quelque besoin ne vous y ait oblige ? Dites-moi ce que c’est, je tacherai de vous contenter, si je le puis ? » « Bon derviche, reprit le prince Bahman, je viens de loin, et je cherche l’ oiseau qui parle , l’ arbre qui chante et l’ eau jaune . Essay On Conservation! Je sais que ces trois choses sont quelque part ici aux environs ; mais j’ignore l’endroit ou elles sont precisement. Rousseau! Si vous le savez, je vous conjure de m’enseigner le chemin, afin que je ne prenne pas l’un pour l’autre, et que je ne perde pas le fruit du long voyage que j’ai entrepris ? » Le prince a mesure que le derviche tenoit ce discours, remarqua qu’il changeoit de visage, qu’il baissoit les yeux, et qu’il prit un grand serieux, jusque-la qu’au lieu de repondre, il demeura dans le silence. Small Essay On Conservation! Cela obligea le prince de reprendre la parole : « Bon pere, poursuivit-il, il me semble que vous m’avez entendu ? Dites-moi si vous savez ce que je vous demande, ou si vous ne le savez pas, afin que je ne perde pas de temps, et que je m’en informe ailleurs ? » Le derviche rompit enfin le silence : « Seigneur, dit-il au prince Bahman, le chemin que vous me demandez m’est connu ; mais l’amitie que j’ai concue pour vous des que je vous ai vu, et qui est devenue plus forte par le service que vous m’avez rendu, me tient encore en suspens de savoir si je dois vous accorder la satisfaction que vous souhaitez. How To Apa! » « Quel motif peut vous en empecher, reprit le prince, et quelle difficulte trouvez-vous a me la donner ? » « Je vous le dirai, repartit le derviche : c’est que le danger auquel vous vous exposez est plus grand que vous ne le pouvez croire. Small Essay On Conservation Of Water! D’autres seigneurs, en grand nombre, qui n’avoient ni moins de hardiesse, ni moins de courage que vous en pouvez avoir, ont passe par ici, et m’ont fait la meme demande que vous m’avez faite. Won Essay! Apres n’avoir rien oublie pour les detourner de passer outre, ils n’ont pas voulu me croire : je leur ai enseigne le chemin malgre moi, en me rendant a leurs instances ; et je puis vous assurer qu’ils j ont tous echoue, et que je n’en ai pas vu revenir un seul. Small Essay On Conservation Of Water! Pour peu donc que vous aimiez la vie, et que vous vouliez suivre mon conseil, vous n’irez pas plus loin, et vous retournerez chez vous. 2002 Essays! » Le prince Bahman persista dans sa resolution. « Je veux croire, dit-il au derviche, que votre conseil est sincere, et je vous suis oblige de la marque d’amitie que vous me donnez ; mais quel que soit le danger dont vous me parlez, rien n’est capable de me faire changer de dessein. Small Essay! Si quelqu’un m’attaque, j’ai de bonnes armes, et il ne sera ni plus vaillant ni plus brave que moi. Term Papers! » « Et si ceux qui vous attaqueront, lui remontra le derviche, ne se font pas voir (car ils sont plusieurs), comment vous defendrez-vous contre des gens qui sont invisibles ? » « Il n’importe, repartit le prince ; quoi que vous puissiez dire, vous ne me persuaderez pas de rien faire contre mon devoir. Small Essay On Conservation! Puisque vous savez le chemin que je vous demande, je vous conjure encore une fois de me l’enseigner, et de ne pas me refuser cette grace. Tips On How To Write A 5 Paragraph Essay! » Quand le derviche vit qu’il ne pouvoit rien gagner sur l’esprit du prince Bahman, et qu’il etoit opiniatre dans la resolution de continuer son voyage, nonobstant les avis salutaires qu’il lui donnoit, il mit la main dans un sac qu’il avoit pres de lui, et il en tira une boule qu’il lui presenta : « Puisque je ne puis obtenir de vous, dit-il, que vous m’ecoutiez, et que vous profitiez de mes conseils, prenez cette boule, et quand vous serez a cheval, jetez-la devant vous, et suivez-la jusqu’au pied d’une montagne ou elle s’arretera : quand elle sera arretee, vous mettrez pied a terre, et vous laisserez votre cheval la bride sur le cou, qui demeurera a la meme place en attendant votre retour. On Conservation! En montant, vous verrez a droite et a gauche une grande quantite de grosses pierres noires, et vous entendrez une confusion de voix de tous les cotes qui vous diront mille injures pour vous decourager, et pour faire en sorte que vous ne montiez pas jusqu’au haut ; mais gardez-vous bien de vous effrayer, et sur toue chose, de tourner la tete pour regarder derriere vous ; en un instant vous seriez change en une pierre noire, semblable a celles que vous verrez, lesquelles sont autant de seigneurs comme vous, qui n’ont pas reussi dans leur entreprise, comme je vous le disois. Term Papers! Si vous evitez le danger que je ne vous depeins que legerement, afin que vous y fassiez bien reflexion, et que vous arriviez au haut de la montagne, vous y trouverez une cage, et dans la cage l’ oiseau que vous cherchez.

Comme il parle, vous lui demanderez ou sont l’ arbre qui chante , et l’ eau jaune ; et il vous l’enseignera. Small Essay On Conservation Of Water! Je n’ai rien a vous dire davantage : voila ce que vous avez a faire, et voila ce que vous avez a eviter ; mais si vous vouliez me croire, vous suivriez le conseil que je vous ai donne, et vous ne vous exposeriez pas a la perte de votre vie. Cite! Encore une fois, pendant qu’il vous reste du temps pour y penser, considerez que cette perte est irreparable et attachee a une condition a laquelle on small on conservation, peut contrevenir, meme par inadvertance, comme vous pouvez le comprendre. Cite Essay! » « Pour ce qui est du conseil que vous venez de me repeter, et dont je ne laisse pas de vous avoir obligation, reprit le prince Bahman apres avoir recu la boule, je ne puis le suivre ; mais je tacherai de profiter de l’avis que vous me donnez, de ne pas regarder derriere moi en montant, et j’espere que bientot vous me verrez revenir, et vous en remercier plus amplement, charge de la depouille que je cherche. Small On Conservation Of Water! » En achevant ces paroles, auxquelles le derviche ne repondit autre chose, sinon qu’il le reverroit avec joie, et qu’il souhaitoit que cela arrivat, il remonta a cheval, prit conge du derviche par une profonde inclination de tete, et jeta la boule devant lui. La boule roula et continua de rouler presque de la meme vitesse que le prince Bahman lui avoit imprimee en la jetant ; ce qui fit qu’il fut oblige d’accommoder la course de son cheval a la meme vitesse pour la suivre, afin de ne la pas perdre de vue ; il la suivit, et quand elle fut au pied de la montagne que le derviche avoit dit, elle s’arreta ; alors il descendit de cheval, et le cheval ne branla pas de la place, meme quand il lui eut mis la bride sur le cou. 2002! Apres qu’il eut reconnu la montagne des yeux, et qu’il eut remarque les pierres noires, il commenca a monter, et il n’eut pas fait quatre pas que les voix dont le derviche lui avoit parle se firent entendre sans qu’il vit personne. Small Essay! Les unes disoient : « Ou va cet etourdi ? Ou va-t-il ? Que veut-il ? Ne le laissez pas passer. Analysis! » « Arretez-le, prenez-le, tuez-le. Small Essay! » D’autres crioient d’une voix de tonnerre : « Au voleur, a l’assassin, au meurtre ! » D’autres au contraire crioient d’un ton railleur : « Non, ne lui faites pas de mal, laissez passer le beau mignon ; vraiment c’est pour lui qu’on garde la cage et l’ oiseau ! » Nonobstant ces voix importunes, le prince Bahman monta quelque temps avec constance et avec fermete, en s’animant lui-meme ; mais les voix redoublerent avec un tintamarre si grand, et si pres de lui, tant en avant qu’en arriere, que la frayeur le saisit. How To Cite In An! Les pieds et les jambes commencerent a lui trembler, il chancela ; et bientot, comme il se fut apercu que les forces commencoient a lui manquer, il oublia l’avis du derviche : il se tourna pour se sauver en descendant ; et dans le moment, il fut change en une pierre noire : metamorphose qui etoit arrivee a tant d’autres avant lui, pour avoir tente la meme entreprise ; et la meme chose arriva a son cheval. Depuis le depart du prince Bahman pour son voyage, la princesse Parizade, qui avoit attache a sa ceinture le couteau avec la gaine, qu’il lui avoit laisse pour etre informee s’il etoit mort ou vivant, n’avoit pas manque de le tirer et de le consulter, meme plusieurs fois chaque jour.

De la sorte, elle avoit eu la consolation d’apprendre qu’il etoit en parfaite sante, et de s’entretenir souvent de lui avec le prince Perviz, qui la prevenoit quelquefois en lui demandant des nouvelles. Le jour fatal enfin ou le prince Bahman venoit d’etre metamorphose en pierre, comme le prince et la princesse s’entretenoient de lui sur le soir, selon leur coutume : « Ma s?ur, dit le prince Perviz, tirez le couteau, je vous prie, et apprenons de ses nouvelles. Small Of Water! » La princesse le tira ; et en le regardant, ils virent couler le sang de l’extremite. Rousseau Contest! La princesse saisie d’horreur et de douleur, jeta le couteau. « Ah, mon cher frere, s’ecria-t-elle, je vous ai donc perdu et perdu par ma faute ! Je ne vous reverrai jamais ! Que je suis malheureuse ! Pourquoi vous ai-je parle d’ oiseau qui parle , d’ arbre qui chante , et d’ eau jaune , ou plutot que m’importoit-il de savoir si la devote trouvoit cette maison belle ou laide, accomplie ou non accomplie ? Plut a Dieu que jamais elle ne se fut avisee de s’y adresser ! Hypocrite, trompeuse, ajouta-t-elle, devois-tu reconnoitre ainsi la reception que je t’ai faite ? Pourquoi m’as-tu parle d’un oiseau, d’un arbre et d’une eau, qui tout imaginaires qu’ils sont, comme je me le persuade par la fin malheureuse d’un frere cheri, ne laissent pas de me troubler encore l’esprit par ton enchantement ? » Le prince Perviz ne fut pas moins afflige de la mort du prince Bahman que la princesse Parizade ; mais sans perdre le temps en des regrets inutiles, comme il eut compris par les regrets de la princesse sa s?ur, qu’elle desiroit toujours passionnement d’avoir en sa possession l’ oiseau qui parle , l’ arbre qui chante , et l’ eau jaune , il l’interrompit : « Ma s?ur, dit-il, nous regretterions en vain notre frere Bahman ; nos plaintes et notre douleur ne lui rendroient pas la vie ; c’est la volonte de Dieu, nous devons nous y soumettre, et l’adorer dans ses decrets, sans vouloir les penetrer. Small On Conservation! Pourquoi voulez-vous douter presentement des paroles de la devote Musulmane, apres les avoir tenues si fermement pour certaines et pour vraies ? Croyez-vous qu’elle vous eut parle de ces trois choses si elles n’existoient pas, et qu’elle les eut inventees expres pour vous tromper ; vous qui bien loin de lui en avoir donne sujet, l’avez si bien recue et accueillie avec tant d’honnetete et de bonte ? Croyons plutot que la mort de notre frere vient de sa faute, ou par quelqu’accident que nous ne pouvons pas imaginer. Cite In An Apa! Ainsi, ma s?ur, que sa mort ne vous empeche pas de poursuivre notre recherche ; je m’etois offert pour faire le voyage a sa place, je suis dans la meme disposition ; et comme son exemple ne me fait pas changer de sentiment, des demain je l’entreprendrai. Of Water! » La princesse fit tout ce qu’elle put pour dissuader le prince Perviz, en le conjurant de ne pas l’exposer au danger, de perdre deux freres au lieu d’un ; mais il demeura inebranlable, nonobstant les remontrances qu’elle lui fit ; et avant qu’il partit, afin qu’elle put etre informee du succes du voyage qu’il entreprenoit, comme elle l’avoit ete de celui du prince Bahman, par le moyen du couteau qu’il lui avoit laisse, il lui donna aussi un chapelet de perles de cent grains, pour le meme usage ; et en le lui presentant : « Dites ce chapelet a mon intention pendant mon absence. Contest! En le disant, s’il arrive que les grains s’arretent de maniere que vous ne puissiez plus les mouvoir, ni les faire couler les uns apres les autres, comme s’ils etoient colles, ce sera une marque que j’aurai eu le meme sort que notre frere ; mais esperons que cela n’arrivera pas, et que j’aurai le bonheur de vous revoir avec la satisfaction que nous attendons vous et moi. Essay On Conservation! » Le prince Perviz partit ; et le vingtieme jour de son voyage il rencontra le meme derviche a l’endroit ou le prince Bahman l’avoit trouve. Papers! Il s’approcha de lui ; et apres l’avoir salue, il le pria, s’il le savoit, de lui enseigner le lieu ou etoient l’ oiseau qui parle , l’ arbre qui chante , et l’ eau jaune . Small! Le derviche lui fit les memes difficultes et les memes remontrances qu’il avoit faites au prince Bahman, jusqu’a lui dire qu’il y avoit tres-peu de temps qu’un jeune cavalier, avec lequel il lui voyoit beaucoup de ressemblance, lui avoit demande le chemin ; que vaincu par ses instances pressantes et par son importunite, il le lui avoit enseigne, lui avoit donne de quoi lui servir de guide, et prescrit ce qu’il devoit observer pour reussir, mais qu’il ne l’avoit pas vu revenir ; d’apres quoi il n’y avoit pas a douter qu’il n’eut eu le meme sort que ceux qui l’avoient precede. « Bon derviche, reprit le prince Perviz, je sais qui est celui dont vous parlez : c’etoit mon frere aine, et je suis informe avec certitude qu’il est mort. Tips To Write Essay! De quelle mort ? C’est ce que j’ignore. Small Of Water! » « Je puis vous le dire, repartit le derviche : il a ete change en pierre noire, comme ceux dont je viens de parler, et vous devez vous attendre a la meme metamorphose, a moins que vous n’observiez plus exactement que lui les bons conseils que je lui avois donnes, au cas que vous persistiez a ne vouloir pas renoncer a votre resolution, a quoi je vous exhorte encore une fois. 2002 Ap Biology Essays! » « Derviche, insista le prince Perviz, je ne puis assez vous marquer combien je vous suis redevable de la part que vous prenez a la conservation de ma vie, tout inconnu que je vous suis, et sans que j’aie rien fait pour meriter votre bienveillance ; mais j’ai a vous dire qu’avant que je prisse mon parti j’y ai bien songe, et que je ne puis l’abandonner.

Ainsi, je vous supplie de me faire la meme grace que vous avez faite a mon frere. On Conservation Of Water! Peut-etre reussirai-je mieux que lui a suivre les memes renseignemens que j’attends de vous. Formal! » « Puisque je ne puis reussir, dit le derviche, a vous persuader de vous relacher de ce que vous avez resolu, si mon grand age ne m’en empechoit, et que je pusse me soutenir, je me leverois pour vous donner la boule que j’ai ici, laquelle doit vous servir de guide. Essay On Conservation! » Sans donner au derviche la peine d’en dire davantage, le prince Perviz mit pied a terre ; et comme il se fut avance jusqu’au derviche, celui-ci qui venoit de tirer la boule de son sac, ou il y en avoit un bon nombre d’autres, la lui donna, et il lui dit l’usage qu’il en devoit faire, comme il l’avoit dit au prince Bahman ; et apres l’avoir bien averti de ne pas s’effrayer des voix qu’il entendroit, sans voir personne, quelque menacantes qu’elles fussent, mais de ne pas laisser de monter jusqu’a ce qu’il eut apercu la cage et l’ oiseau , il le congedia. Le prince Perviz remercia le derviche ; et quand il fut remonte a cheval, il jeta la boule devant le cheval ; et en piquant des deux en meme temps, il la suivit. Essays! Il arriva enfin au bas de la montagne ; et quand il eut vu que la boule s’etoit arretee, il mit pied a terre. On Conservation Of Water! Avant qu’il fit le premier pas pour monter, il demeura un moment dans la meme place, en rappelant dans sa memoire les avis que le derviche lui avoit donnes. Won Essay Contest! Il s’encouragea , et il monta bien resolu d’arriver jusqu’au haut de la montagne, et il avanca cinq ou six pas ; alors il entendit derriere lui une voix qui lui parut fort proche, comme d’un homme qui le rappeloit et l’insultoit, en criant : « Attends, temeraire, que je te punisse de ton audace ! » A cet outrage, le prince Perviz oublia tous les avis du derviche, il mit la main sur le sabre, il le tira, et il se tourna pour se venger ; mais a peine eut-il le temps de voir que personne ne le suivoit, qu’il fut change en une pierre noire, lui et son cheval. Depuis que le prince Perviz etoit parti, la princesse Parizade n’avoit pas manque chaque jour de porter a la main le chapelet qu’elle avoit recu de lui le jour qu’il etoit parti, et, quand elle n’avoit autre chose a faire, de le dire en faisant passer les grains par ses doigts l’un apres l’autre. Small Essay On Conservation Of Water! Elle ne l’avoit pas meme quitte la nuit tout ce temps-la : chaque soir en se couchant elle se l’etoit passe autour du cou, et le matin en s’eveillant, elle y avoit porte la main pour eprouver si les grains venoient toujours l’un apres l’autre. Rousseau Won Essay Contest! Le jour enfin, et au moment que le prince Perviz eut la meme destinee que le prince Bahman, d’etre change en pierre noire, comme elle tenoit le chapelet a son ordinaire, et qu’elle le disoit, tout-a-coup elle sentit que les grains n’obeissoient plus au mouvement qu’elle leur donnoit, et elle ne douta pas que ce ne fut la marque de la mort certaine du prince son frere. Small On Conservation! Comme elle avoit deja pris sa resolution sur le parti qu’elle prendroit au cas que cela arrivat, elle ne perdit pas le temps a donner des marques exterieures de sa douleur.

Elle se fit un effort pour la retenir toute en elle-meme ; et des le lendemain, apres s’etre deguisee en homme, armee et equipee, et qu’elle eut dit a ses gens qu’elle reviendroit dans peu de jours, elle monta a cheval et partit, en prenant le meme chemin que les deux princes ses freres avoient tenu. La princesse Parizade qui etoit accoutumee a monter a cheval en prenant le divertissement de la chasse, supporta la fatigue du voyage mieux que d’autres dames n’auroient pu faire. Won Essay! Comme elle avoit fait les memes journees que les princes ses freres, elle rencontra aussi le derviche dans la vingtieme journee de marche. Small! Quand elle fut pres de lui, elle mit pied a terre, et en tenant son cheval par la bride, elle alla s’asseoir pres de lui ; et apres qu’elle l’eut salue, elle lui dit : « Bon derviche, vous voudrez bien que je me repose quelques momens pres de vous, et me faire la grace de me dire si vous n’avez pas entendu dire que quelque part aux environs il y a dans ces cantons un lieu ou l’on trouve l’ oiseau qui parle , l’ arbre qui chante , et l’ eau jaune ? » Le derviche repondit : « Madame, puisque votre voix me fait connoitre quel est votre sexe, nonobstant votre deguisement en homme, et que c’est ainsi que je dois vous appeler, je vous remercie de votre compliment, et je recois avec un tres-grand plaisir l’honneur que vous me faites. How To Cite In An! J’ai connoissance du lieu ou se trouvent les choses dont vous me parlez ; mais a quel dessein me faites-vous cette demande ? » « Bon derviche, reprit la princesse Parizade, on on conservation of water, m’en a fait un recit si avantageux, que je brule d’envie de les posseder. The Banking Term Papers! » « Madame, repartit le derviche, on small essay of water, vous a dit la verite : ces choses sont encore plus surprenantes et plus singulieres qu’on ne vous les a representees ; mais on analysis, vous a cache les difficultes qu’il y a a surmonter pour parvenir a en jouir : vous ne vous seriez pas engagee dans une entreprise si penible et si dangereuse si l’on vous avoit bien informee.

Croyez-moi : ne passez point plus avant, retournez sur vos pas, et ne vous attendez pas que je veuille contribuer a votre perte. On Conservation! » « Bon pere, repartit la princesse, je viens de loin, et il me facheroit fort de retourner chez moi sans avoir execute mon dessein. The Banking Papers! Vous me parlez des difficultes et du danger de perdre la vie ; mais vous ne me dites pas quelles sont ces difficultes, et en quoi consistent ces dangers ; c’est ce que je desirerois de savoir pour me consulter, et voir si je pourrois prendre ou non confiance en ma resolution, en mon courage et en mes forces ? » Alors le derviche repeta a la princesse Parizade le meme discours qu’il avoit tenu aux princes Bahman et Perviz, en lui exagerant les difficultes de monter jusqu’au haut de la montagne ou etoit l’ oiseau dans sa cage, dont il falloit se rendre maitre, apres quoi l’ oiseau donneroit connoissance de l’ arbre et de l’ eau jaune ; le bruit et le tintamarre des voix menacantes et effroyables qu’on entendoit de tous les cotes sans voir personne ; et enfin la quantite de pierres noires, objet qui seul etoit capable de donner de l’effroi a elle et a tout autre, quand elle sauroit que ces pierres etoient autant de braves cavaliers qui avoient ete ainsi metamorphoses pour avoir manque a observer la principale condition pour reussir dans cette entreprise, qui etoit de ne pas se tourner pour regarder derriere soi qu’auparavant on small essay of water, ne se fut saisi de la cage. Quand le derviche eut acheve : « A ce que je comprends par votre discours, reprit la princesse, la grande difficulte pour reussir dans cette affaire est premierement de monter jusqu’a la cage sans s’effrayer du tintamarre des voix qu’on entend sans voir personne ; et en second lieu, de ne pas regarder derriere soi. Formal Analysis Thesis! Pour ce qui est de cette derniere condition, j’espere que je serai assez maitresse de moi-meme pour la bien observer. Essay Of Water! Quant a la premiere, j’avoue que ces voix, telles que vous me les representez, sont capables d’epouvanter les plus assures ; mais comme dans toutes les entreprises de grande consequence et perilleuses, il n’est pas defendu d’user d’adresse, je vous demande si l’on pourroit s’en servir dans celle-ci, qui m’est d’une si grande importance ? » « Et de quelle adresse voudriez-vous user, demanda le derviche ? » » Il me semble, repondit la princesse, qu’en me bouchant les oreilles avec du coton, si fortes et si effroyables que les voix puissent etre, elles en seroient frappees avec beaucoup moins d’impression ; comme aussi elles feroient moins d’effet sur mon imagination, mon esprit demeureroit dans la liberte de ne se pas troubler jusqu’a perdre l’usage de la raison. In An! » « Madame, reprit le derviche, de tous ceux qui jusqu’a present se sont adresses a moi pour s’informer du chemin que vous me demandez, je ne sais si quelqu’un s’est servi de l’adresse que vous me proposez. Essay On Conservation Of Water! Ce que je sais, c’est que pas un ne me l’a proposee, et que tous y on term, peri. Of Water! Si vous persistez dans votre dessein, vous pouvez en faire l’epreuve ; a la bonne heure si elle vous reussit ; mais je ne vous conseillerois pas de vous y exposer. Won Essay Contest! » « Bon pere, repartit la princesse, rien n’empeche que je ne persiste dans mon dessein : le c?ur me dit que l’adresse me reussira, et je suis resolue a m’en servir. Essay Of Water! Ainsi, il ne me reste plus qu’a savoir de vous quel chemin je dois prendre ? C’est la grace que je vous conjure de ne me pas refuser. Formal Analysis! » Le derviche l’exhorta, pour la derniere fois, a se bien consulter ; et comme il vit qu’elle etoit inebranlable dans sa resolution, il tira une boule ; et en la lui presentant : « Prenez cette boule, dit-il, remontez a cheval, et quand vous l’aurez jetee devant vous, suivez-la par tous les detours que vous lui verrez faire en roulant jusqu’a la montagne ou est ce que vous cherchez, et ou elle s’arretera ; quand elle sera arretee, arretez-vous aussi, mettez pied a terre et montez. Small Essay On Conservation Of Water! Allez, vous savez le reste, n’oubliez pas d’en profiter. Formal Analysis! » La princesse Parizade, apres avoir remercie le derviche et pris conge de lui, remonta a cheval ; elle jeta la boule, et elle la suivit par le chemin qu’elle prit en roulant : la boule continua son roulement ; et enfin elle s’arreta au pied de la montagne. La princesse mit pied a terre ; elle se boucha les oreilles de coton ; et apres qu’elle eut bien considere le chemin qu’elle avoit a tenir pour arriver au haut de la montagne, elle commenca a monter d’un pas egal avec intrepidite.

Elle entendit les voix, et elle s’apercut d’abord que le coton lui etoit d’un grand secours. On Conservation Of Water! Plus elle avancoit, plus les voix devenoient fortes et se multiplioient, mais non pas au point de lui faire une impression capable de la troubler. Formal Analysis Thesis! Elle entendit plusieurs sortes d’injures et de railleries piquantes par rapport a son sexe, qu’elle meprisa, et dont elle ne fit que rire. « Je ne m’offense ni de vos injures, ni de vos railleries, disoit-elle en elle-meme, dites encore pire, je m’en moque, et vous ne m’empecherez pas de continuer mon chemin. Small Essay Of Water! » Elle monta enfin si haut, qu’elle commenca d’apercevoir la cage et l’ oiseau , lequel, de complot avec les voix, tachoit de l’intimider, en lui criant d’une voix tonnante, nonobstant la petitesse de son corps : « Folle, retire-toi, n’approche pas ! » La princesse, animee davantage par cet objet, doubla le pas. Won Essay Contest! Quand elle se vit si pres de la fin de sa carriere, elle gagna le haut de la montagne, ou le terrain etoit egal ; elle courut droit a la cage , et elle mit la main dessus, en disant a l’ oiseau : « Oiseau , je te tiens malgre toi, et tu ne m’echapperas pas. Essay On Conservation Of Water! » Pendant que Parizade otoit le coton qui lui bouchoit les oreilles : « Brave dame, lui dit l’ oiseau , ne me voulez pas de mal de ce que je me suis joint a ceux qui faisoient leurs efforts pour la conservation de ma liberte. The Banking Term! Quoiqu’enferme dans une cage, je ne laissois pas d’etre content de mon sort ; mais destine a devenir esclave, j’aime mieux vous avoir pour maitresse, vous qui m’avez acquis si courageusement et si dignement, que toute autre personne du monde ; et des-a-present je vous jure une fidelite inviolable, avec une soumission entiere a tous vos commandemens. Small On Conservation Of Water! Je sais qui vous etes, et je vous apprendrai que vous ne vous connoissez pas vous-meme pour ce que vous etes ; mais un jour viendra que je vous rendrai un service dont j’espere que vous m’aurez obligation. Analysis Of Art! Pour commencer a vous donner des marques de ma sincerite, faites-moi connoitre ce que vous souhaitez, je suis pret a vous obeir. Small On Conservation Of Water! » La princesse pleine d’une joie d’autant plus inexprimable, que la conquete qu’elle venoit de faire lui coutoit la mort de deux freres cheris tendrement, et a elle-meme tant de fatigues et un danger dont elle connoissoit la grandeur, apres en etre sortie, mieux qu’avant qu’elle s’y engageat, nonobstant ce que le derviche lui en avoit represente, dit a l’ oiseau , apres qu’il eut cesse de parler : « Oiseau , c’etoit bien mon intention de te marquer que je souhaite plusieurs choses qui me sont de la derniere importance ; je suis ravie que tu m’aies prevenue par le temoignage de ta bonne volonte. A Novel In An Essay Apa! Premierement, j’ai appris qu’il y a ici une eau jaune dont la propriete est merveilleuse ; je te demande de m’enseigner ou elle est avant toute chose. Small Essay! » L’ oiseau lui enseigna l’endroit qui n’etoit pas beaucoup eloigne ; elle y alla, et elle emplit un petit flacon d’argent qu’elle avoit apporte avec elle. Cite A Novel In An! Elle revint a l’ oiseau , et elle lui dit : « Oiseau , ce n’est pas assez, je cherche aussi l’ arbre qui chante ; dis-moi ou il est ? » L’ oiseau lui dit : « Tournez-vous, et vous verrez derriere vous un bois ou vous trouverez cet arbre. On Conservation! » Le bois n’etoit pas eloigne, la princesse alla jusque-la, et entre plusieurs arbres, le concert harmonieux qu’elle entendit, lui fit connoitre celui qu’elle cherchoit ; mais il etoit fort gros et fort haut. Thesis! Elle revint, et elle dit a l’ oiseau : « Oiseau , j’ai trouve l’ arbre qui chante , mais je ne puis ni le deraciner, ni l’emporter. Small Essay Of Water! » « Il n’est pas necessaire de le deraciner, reprit l’ oiseau , il suffit que vous en preniez la moindre branche, et que vous l’emportiez pour la planter dans votre jardin ; elle prendra racine des qu’elle sera dans la terre, et en peu de temps vous la verrez devenir un aussi bel arbre que celui que vous venez de voir. Cite In An Essay! « Quand la princesse Parizade eut en main les trois choses dont la devote Musulmane lui avoit fait concevoir un desir si ardent, elle dit encore a l’oiseau : « Oiseau , tout ce que tu viens de faire pour moi, n’est pas suffisant.

Tu es cause de la mort de mes deux freres, qui doivent etre parmi les pierres noires que j’ai vues en montant ; je pretends les emmener avec moi. On Conservation Of Water! » Il parut que l’oiseau eut bien voulu se dispenser de satisfaire la princesse sur cet article ; en effet, il en fit difficulte. « Oiseau , insista la princesse, souviens-toi que tu viens de me dire que tu es mon esclave, que tu l’es en effet, et que ta vie est a ma disposition. Analysis Of Art Thesis! » « Je ne puis, reprit l’ oiseau , contester cette verite ; mais quoique ce que vous me demandez, soit d’une plus grande difficulte, je ne laisserai pas d’y satisfaire. Essay On Conservation! Jetez les yeux ici a l’entour, ajouta-t-il, et voyez si vous n’y verrez pas une cruche ? » « Je l’apercois, dit la princesse. The Banking Concept Term Papers! » « Prenez-la, dit-il ; et en descendant la montagne, versez un peu de l’eau dont elle est pleine sur chaque pierre noire, ce sera le moyen de retrouver vos deux freres. Small Essay Of Water! » La princesse Parizade prit la cruche , et en emportant avec soi la cage avec l’ oiseau , le flacon et la branche , a mesure qu’elle descendoit, elle versoit de l’eau de la cruche sur chaque pierre noire qu’elle rencontroit, et chacune se changeoit en homme ; et comme elle n’en omit aucune, tous les chevaux, tant des princes ses freres que des autres seigneurs, reparurent. Analysis Thesis! De la sorte, elle reconnut les princes Bahman et Perviz, qui la reconnurent aussi, et qui vinrent l’embrasser. Small Essay Of Water! En les embrassant de meme, et en leur temoignant son etonnement : « Mes chers freres, dit-elle, que faites- vous donc ici ? » Comme ils eurent repondu qu’ils venoient de dormir : « Oui ; mais, reprit-elle, sans moi votre sommeil dureroit encore, et il eut peut-etre dure jusqu’au jour du jugement. Tips Paragraph! Ne vous souvient-il pas que vous etiez venus chercher l’ oiseau qui parle , l’ arbre qui chante , et l’ eau jaune , et d’avoir vu en arrivant les pierres noires dont cet endroit etoit parseme ? Regardez et voyez s’il en reste une seule. Small Essay Of Water! Les seigneurs qui nous environnent, et vous, vous etiez ces pierres, de meme que vos chevaux qui vous attendent, comme vous le pouvez voir ; et si vous desirez de savoir comment cette merveille s’est faite, c’est, continua-t-elle, en leur montrant la cruche dont elle n’avoit pas besoin, et qu’elle avoit deja posee au pied de la montagne, par la vertu de l’eau dont cette cruche etoit pleine, que j’ai versee sur chaque pierre. Cite Essay! Comme apres avoir rendu mon esclave l’ oiseau qui parle , que voici dans cette cage , et trouve par son moyen l’ arbre qui chante , dont je tiens une branche, et l’ eau jaune dont ce flacon est plein, je ne voulois pas retourner sans vous ramener avec moi, je l’ai contraint par le pouvoir que j’ai acquis sur lui, de m’en donner le moyen, et il m’a enseigne ou etoit cette cruche , et l’usage que j’en devois faire. Small Essay! » Les princes Bahman et Perviz connurent par ce discours l’obligation qu’ils avoient a la princesse leur s?ur ; et les seigneurs qui s’etoient tous assembles autour d’eux, et qui avoient entendu le meme discours, les imiterent, en lui marquant que bien loin de lui porter envie au sujet de la conquete qu’elle venoit de faire, et a laquelle ils avoient aspire, ils ne pouvoient mieux lui temoigner leur reconnoissance de la vie qu’elle venoit de leur redonner, qu’en se declarant ses esclaves, et prets a faire tout ce qu’elle leur ordonneroit. « Seigneurs, reprit la princesse, si vous avez fait attention a mon discours, vous avez pu remarquer que je n’ai eu autre intention dans ce que j’ai fait, que de recouvrer mes freres ainsi, s’il vous en est arrive le bienfait que vous dites, vous ne m’en avez nulle obligation.

Je ne prends de part a votre compliment que l’honnetete que vous voulez bien m’en faire, et je vous en remercie comme je le dois. How To Cite In An Apa! D’ailleurs, je vous regarde chacun en particulier comme des personnes aussi libres que vous l’etiez avant votre disgrace, et je me rejouis avec vous du bonheur qui vous est arrive a mon occasion. Small Of Water! Mais ne demeurons pas davantage dans un lieu ou il n’y a plus rien qui doive nous arreter plus long-temps, remontons a cheval, et retournons chacun au pays d’ou nous sommes venus. The Banking Concept Term! » La princesse Parizade donna l’exemple la premiere, en allant reprendre son cheval, qu’elle trouva ou elle l’avoit laisse. On Conservation Of Water! Avant qu’elle montat a cheval, le prince Bahman, qui vouloit la soulager, la pria de lui donner la cage a porter. « Mon frere, reprit la princesse, l’ oiseau est mon esclave, je veux le porter moi-meme ; mais si vous voulez vous charger de la branche de l’ arbre qui chante , la voila. Cite A Novel Essay Apa! Tenez la cage neanmoins pour me la rendre quand je serai a cheval. Essay Of Water! » Quand elle fut remontee a cheval, et que le prince Bahman lui eut rendu la cage et l’ oiseau : « Et vous, mon frere Perviz, dit-elle en se tournant du cote ou il etoit, voila aussi le flacon d’ eau jaune que je remets a votre garde, si cela ne vous incommode pas. Papers! » Le prince Perviz s’en chargea avec bien du plaisir. Quand le prince Bahman et le prince Perviz, et tous les seigneurs furent tous a cheval, la princesse Parizade attendoit que quelqu’un d’eux se mit a la tete et commencat la marche ; les deux princes voulurent en faire civilite aux seigneurs, et les seigneurs de leur cote vouloient la faire a la princesse. Small Essay! Comme la princesse vit que pas un des seigneurs ne vouloit se donner cet avantage, et que c’etoit pour lui en laisser l’honneur, elle s’adressa a tous, et elle leur dit: « Seigneurs, j’attends que vous marchiez. Analysis Thesis! » « Madame, reprit au nom de tous un de ceux qui etoient le plus pres d’elle, quand nous ignorerions l’honneur qui est du a votre sexe, il n’y a pas d’honneur que nous ne soyons prets a vous rendre, apres ce que vous venez de faire pour nous. Small On Conservation! Nonobstant votre modestie, nous vous supplions de ne nous pas priver plus long-temps du honneur de vous suivre. Best America! » « Seigneur, dit alors la princesse, je ne merite pas l’honneur que vous me faites, et je ne l’accepte que parce que vous le souhaitez. Small Of Water! » En meme temps elle se mit en marche, et les deux princes et les seigneurs la suivirent en troupe sans distinction.

La troupe voulut voir le derviche en passant, le remercier de son bon accueil et de ses conseils salutaires qu’ils avoient trouves sinceres ; mais il etoit mort, et l’on n’a pu savoir si c’etoit de vieillesse, ou parce qu’il n’etoit plus necessaire pour enseigner le chemin qui conduisoit a la conquete des trois choses dont la princesse Parizade venoit de triompher. Ainsi la troupe continua son chemin ; mais elle commenca a diminuer chaque jour. How To A Novel! En effet, les seigneurs qui etoient venus de differens pays, comme nous l’avons dit, apres avoir chacun en particulier, reitere a la princesse l’obligation qu’ils lui avoient, prirent conge d’elle et des princes ses freres, l’un apres l’autre, a mesure qu’ils rencontroient le chemin par ou ils etoient venus. On Conservation! La princesse et les princes Bahman et Perviz continuerent le leur jusqu’a ce qu’ils arriverent chez eux. D’abord la princesse posa la cage dans le jardin dont nous avons parle ; et comme le salon etoit du cote du jardin, des que l’ oiseau eut fait entendre son chant, les rossignols, les pincons, les alouettes, les fauvettes, les chardonnerets, et une infinite d’autres oiseaux du pays, vinrent l’accompagner de leur ramage.

Pour ce qui est de la branche , elle la fit planter en sa presence dans un endroit du parterre, peu eloigne de la maison. The Banking Concept Term Papers! Elle prit racine, et en peu de temps elle devint un grand arbre, dont les feuilles rendirent bientot la meme harmonie et le meme concert que l’ arbre d’ou elle a voit ete cueillie. On Conservation! Quant au flacon d’ eau jaune ; elle fit preparer au milieu du parterre un grand bassin de beau marbre ; et quand il fut acheve, elle y versa toute l’ eau jaune qui etoit contenue dans le flacon. Analysis Of Art! Aussitot elle commenca a foisonner en se gonflant ; et quand elle fut venue a-peu-pres jusqu’aux bords du bassin, elle s’eleva dans le milieu en grosse gerbe jusqu’a la hauteur de vingt pieds, en retombant et en continuant de meme sans que l’eau debordat. La nouvelle de ces merveilles se repandit dans le voisinage ; et comme la porte de la maison, non plus que celle du jardin, n’etoient fermees a personne, bientot une grande affluence de peuple des environs vint les admirer. Au bout de quelques jours, les princes Bahman et Perviz, bien remis de la fatigue de leur voyage, reprirent leur maniere de vivre ; et comme la chasse etoit leur divertissement ordinaire, ils monterent a cheval, et ils y allerent pour la premiere fois depuis leur retour, non pas dans leur parc, mais a deux ou trois lieues de leur maison. Essay Of Water! Comme ils chassoient, le sultan de Perse survint en chassant au meme endroit qu’ils avoient choisi. How To In An Essay! Des qu’ils se furent apercus qu’il alloit arriver bientot, par un grand nombre de cavaliers qu’ils virent paroitre en plusieurs endroits, ils prirent le parti de cesser et de se retirer pour eviter sa rencontre ; mais ce fut justement par le chemin qu’ils prirent, qu’ils le rencontrerent, dans un endroit si etroit, qu’ils ne pouvoient se detourner ni reculer sans etre vus.

Dans leur surprise, ils n’eurent que le temps de mettre pied a terre et de se prosterner devant le sultan, le front contre terre, sans lever la tete pour le regarder. Small On Conservation Of Water! Mais le sultan qui vit qu’ils etoient bien montes et habilles aussi proprement que s’ils eussent ete de sa cour, eut la curiosite de les voir au visage ; il s’arreta, et il leur commanda de se lever. Les princes se leverent, et ils demeurerent debout devant le sultan, avec un air libre et degage, accompagne neanmoins d’une contenance modeste etrlespectueuse. Cite Essay Apa! Le sultan les considera quelque temps depuis la tete jusqu’aux pieds, sans parler ; et apres avoir admire leur bon air et leur bonne mine, il leur demanda qui ils etoient, et ou ils demeuroient ? Le prince Bahman prit la parole : « Sire, dit-il, nous sommes fils de l’intendant des jardins de votre Majeste, le dernier mort, et nous demeurons dans une maison qu’il fit batir peu de temps avant sa mort, afin que nous y demeurassions, en attendant que nous fussions en age de servir votre Majeste, et de lui demander de l’emploi quand l’occasion se presenteroit. On Conservation Of Water! » « A ce que je vois, reprit le sultan, vous aimez la chasse. Won Essay! « « Sire, repartit le prince Bahman, c’est notre exercice le plus ordinaire, et celui qu’aucun des sujets de votre Majeste, qui se destine a porter les armes dans ses armees, ne neglige, en se conformant a l’ancienne coutume de ce royaume. Essay On Conservation Of Water! » Le sultan, charme d’une reponse si sage, leur dit : « Puisque cela est, je serai bien aise de vous voir chasser : venez , choisissez telle chasse qu’il vous plaira. How To! » Les princes remonterent a cheval, suivirent le sultan ; et ils n’avoient pas avance bien loin, quand ils virent paroitre plusieurs betes tout a-la-fois. Small Of Water! Le prince Bahman choisit un lion, et le prince Perviz un ours. Tips To Write Paragraph! Ils partirent l’un et l’autre en meme temps avec une intrepidite dont le sultan fut surpris. Small Of Water! Ils joignirent leur chasse presqu’aussitot l’un que l’autre, et ils lancerent leur javelot avec tant d’adresse, qu’ils percerent, le prince Bahman le lion, et le prince Perviz l’ours d’outre en outre, et que le sultan les vit tomber en peu de temps l’un apres l’autre. Term Papers! Sans s’arreter, le prince Bahman poursuivit un autre ours, et le prince Perviz un autre lion, et en peu de momens ils les percerent et les renverserent sans vie. Small Essay On Conservation! Ils vouloient continuer, mais le sultan ne le permit pas ; il les fit rappeler ; et quand ils furent venus se ranger pres de lui : « Si je vous laissois faire, dit-il, vous auriez bientot detruit toute ma chasse. Contest! Ce n’est pas tant ma chasse neanmoins que je veux epargner que vos personnes dont la vie me sera desormais tres-chere, persuade que votre bravoure, dans un temps, me sera beaucoup plus utile qu’elle ne vient de m’etre agreable. Small On Conservation! » Le sultan Khosrouschah enfin se sentit pour les deux princes une inclination si forte, qu’il les invita a venir le voir et a le suivre sur l’heure. « Sire, reprit le prince Bahman, votre Majeste nous fait un honneur que nous ne meritons pas, et nous la supplions de vouloir bien nous en dispenser. Analysis! » Le sultan qui ne comprenoit pas quelles raisons les princes pouvoient avoir pour ne pas accepter la marque de consideration qu’il leur temoignoit, le leur demanda, et les pressa de l’en eclaircir.

« Sire, dit le prince Bahman, nous avons une s?ur notre cadette, avec laquelle nous vivons dans une union si grande, que nous n’entreprenons ni ne faisons rien, qu’auparavant nous n’avons pris son avis ; de meme que de son cote elle ne fait rien qu’elle ne nous ait demande le notre. Small Essay! » « Je loue fort votre union fraternelle, reprit le sultan, consultez donc votre s?ur, et demain en revenant chasser avec moi, vous me rendrez reponse. America! » Les deux princes retournerent chez eux, mais ils ne se souvinrent ni l’un ni l’autre, non-seulement de l’aventure qui leur etoit arrivee de rencontrer le sultan, et d’avoir eu l’honneur de chasser avec lui, mais meme de parler a la princesse de celui qu’il leur avoit fait de vouloir les emmener avec lui. Small Essay Of Water! Le lendemain, comme ils se furent rendus aupres du sultan, au lieu de la chasse : « He bien, leur demanda le sultan, avez-vous parle a votre s?ur ? A-t-elle bien voulu consentir au plaisir que j’attends, de vous voir plus particulierement ? » Les princes se regarderent, et la rougeur leur monta au visage. « Sire, repondit le prince Bahman, nous supplions votre Majeste de nous excuser ; ni mon frere ni moi, nous ne nous en sommes pas souvenus. Cite! » « Souvenez-vous-en donc aujourd’hui, reprit le sultan, et demain n’oubliez pas de m’en rendre la reponse. Essay On Conservation! » Les princes tomberent une seconde fois dans le meme oubli, et le sultan ne se scandalisa pas de leur negligence ; au contraire, il tira trois petites boules d’or qu’il avoit dans une bourse. 2002 Essays! En les mettant dans le sein du prince Bahman : « Ces boules, dit-il avec un souris, empecheront que vous n’oubliyez une troisieme fois ce que je souhaite que vous fassiez pour l’amour de moi ; le bruit qu’elles feront ce soir en tombant de votre ceinture, vous en fera souvenir, au cas que vous ne vous en soyez pas souvenu auparavant. La chose arriva comme le sultan l’avoit prevu : sans les trois boules d’or, les princes eussent encore oublie de parler a la princesse Parizade leur s?ur. Small Of Water! Elles tomberent du sein du prince Bahman quand il eut ote sa ceinture en se preparant a se mettre au lit.

Aussitot il alla trouver le prince Perviz, et ils allerent ensemble a l’appartement de la princesse, qui n’etoit pas encore couchee ; ils lui demanderent pardon de ce qu’ils venoient l’importuner a une heure indue, et ils lui exposerent le sujet avec toutes les circonstances de leur rencontre avec le sultan. La princesse Parizade fut alarmee de cette nouvelle. « Votre rencontre avec le sultan, dit-elle, vous est heureuse et honorable, et dans la suite, elle peut vous l’etre davantage ; mais elle est facheuse et bien triste pour moi. Best! C’est a ma consideration, je le vois bien, que vous avez resiste a ce que le sultan souhaitoit ; je vous en suis infiniment obligee : je connois en cela que votre amitie correspond parfaitement a la mienne. Small Of Water! Vous avez mieux aime, pour ainsi dire, commettre une incivilite envers le sultan, en lui faisant un refus honnete, a ce que vous avez cru, que de prejudicier a l’union fraternelle que nous nous sommes juree ; et vous avez bien juge que si vous aviez commence a le voir, vous seriez obliges insensiblement a m’abandonner pour vous donner tout a lui. Ap Biology! Mais croyez-vous qu’il soit aise de refuser absolument au sultan ce qu’il souhaite avec tant d’empressement comme il le paroit ? Ce que les sultans souhaitent, sont des volontes auxquelles il est dangereux de resister. Small Essay Of Water! Ainsi, quand en suivant mon inclination, je vous dissuaderois d’avoir pour lui la complaisance qu’il exige de vous, je ne ferois que vous exposer a son ressentiment et qu’a me rendre malheureuse avec vous. Best! Vous voyez quel est mon sentiment. Essay On Conservation Of Water! Avant neanmoins de rien conclure, consultons l’ oiseau qui parle , et voyons ce qu’il nous conseillera : il est penetrant et prevoyant, et il nous a promis son secours dans les difficultes qui nous embarrasseroient. America! » La princesse Parizade se fit apporter la cage ; et apres qu’elle eut propose la difficulte a l’ oiseau , en presence des princes, elle lui demanda ce qu’il etoit a propos qu’ils fissent dans cette perplexite. Small! L’ oiseau repondit : « Il faut que les princes vos freres correspondent a la volonte du sultan, et meme qu’a leur tour ils l’invitent a venir voir votre maison. 2002 Essays! » « Mais, oiseau , reprit la princesse, nous nous aimons mes freres et moi d’une amitie sans egale ; cette amitie ne souffrira-t-elle pas de dommage par cette demarche ? » « Point du tout, repartit l’ oiseau : elle en deviendra plus forte. Small On Conservation Of Water! » « De la sorte, repliqua la princesse, le sultan me verra. Essays! » « L’ oiseau lui dit qu’il etoit necessaire qu’il la vit, et que le tout n’en iroit que mieux. Small Essay! » Le lendemain les princes Bahman et Perviz retournerent a la chasse, et le sultan, d’aussi loin qu’il se put faire entendre, leur demanda s’ils s’etoient souvenus de parler a leur s?ur. Essays! Le prince Bahman s’approcha et lui dit : « Sire, votre Majeste peut disposer de nous, et nous sommes prets a lui obeir ; non-seulement nous n’avons pas eu de peine a obtenir le consentement de notre s?ur, elle a meme trouve mauvais que nous ayons eu cette deference pour elle, dans une chose qui etoit de notre devoir a l’egard de votre Majeste.

Mais, Sire, elle s’en est rendue si digne, que si nous avons peche, nous esperons que votre Majeste nous le pardonnera. Small Essay! » « Que cela ne vous inquiete pas, reprit le sultan ; bien loin de trouver mauvais ce que vous avez fait, je l’approuve si fort, que j’espere que vous aurez pour ma personne la meme deference, pour peu que j’aie de part dans votre amitie. The Banking Concept Term! » Les princes confus de l’exces de bonte du sultan, ne repondirent que par une profonde inclination, pour lui marquer le grand respect avec lequel ils le recevoient. Le sultan, contre son ordinaire, ne chassa pas long-temps ce jour-la. On Conservation! Comme il avoit juge que les princes n’avoient pas moins d’esprit que de valeur et de bravoure, l’impatience de s’entretenir avec plus de liberte, fit qu’il avanca son retour. 2002! Il voulut qu’ils fussent a ses cotes dans la marche : honneur qui, sans parler des principaux courtisans qui l’accompagnoient, donna de la jalousie, meme au grand visir, qui fut mortifie de les voir marcher avant lui. Quand le sultan fut entre dans sa capitale, le peuple, dont les rues etoient bordees, n’eut les yeux attaches que sur les deux princes Bahman et Perviz, en cherchant qui ils pouvoient etre, s’ils etoient etrangers ou du royaume. « Quoi qu’il en soit, disoient la plupart, plut a Dieu que le sultan nous eut donne deux princes aussi bien faits et d’aussi bonne mine. On Conservation! Il pourroit en avoir a peu pres de meme age, si les couches de la sultane, qui en souffre la peine depuis long-temps, eussent ete heureuses. On How To Write A 5 Essay! » La premiere chose que fit le sultan en arrivant dans son palais, fut de mener les princes dans les principaux appartemens, dont ils louerent la beaute, les richesses, les meubles, les ornemens et la symetrie, sans affectation, et en gens qui s’y entendoient. Small Essay On Conservation! On servit enfin un repas magnifique, et le sultan les fit mettre a table avec lui ; ils voulurent s’en excuser, mais ils obeirent des que le sultan leur eut dit que c’etoit sa volonte. Le sultan qui avoit infiniment d’esprit, avoit fait de grands progres dans les sciences, et particulierement dans l’histoire, avoit bien prevu que par modestie et par respect, les princes ne se donneroient pas la liberte de commencer la conversation. 2002 Essays! Pour leur donner lieu de parler, il la commenca, et y fournit pendant tout le repas ; mais sur quelque matiere qu’il ait pu les mettre, ils y satisfirent avec tant de connoissance, d’esprit, de jugement et de discernement, qu’il en fut dans l’admiration. « Quand ils seroient mes enfans, disoit-il en lui-meme, et qu’avec l’esprit qu’ils ont, je leur eusse donne l’education, ils n’en sauroient pas davantage, et ne seroient ni plus habiles, ni mieux instruits. On Conservation Of Water! » Il prit enfin un si grand plaisir dans leur entretien, qu’apres avoir demeure a table plus que de coutume, il passa dans son cabinet, apres etre sorti, ou il s’entretint encore avec eux tres-long-temps.

Le sultan enfin leur dit : « Jamais je n’eusse cru qu’il y eut a la campagne des jeunes seigneurs, mes sujets, si bien eleves, si spirituels, et aussi capables. Tips Paragraph! De ma vie je n’ai eu entretien qui m’ait fait plus de plaisir que le votre ; mais en voila assez, il est temps que vous vous delassiez l’esprit par quelque divertissement de ma cour, et comme aucun n’est plus capable d’en dissiper les nuages que la musique, vous allez entendre un concert de voix et d’instrumens qui ne sera pas desagreable. Small Essay Of Water! » Comme le sultan eut acheve de parler, les musiciens qui avoient eu l’ordre entrerent et repondirent fort a l’attente qu’on avoit de leur habilete. Papers! Des farceurs excellens succederent au concert, et des danseurs et des danseuses terminerent le divertissement. Le deux princes qui virent que la fin du jour approchoit, se prosternerent aux pieds du sultan, et lui demanderent la permission de se retirer, apres l’avoir remercie de ses bontes et des honneurs dont ils les avoit combles ; et le sultan en les congediant, leur dit : « Je vous laisse aller, et souvenez-vous que je ne vous ai amenes a mon palais moi-meme, que pour vous en montrer le chemin, afin que vous y veniez de vous-memes. Essay On Conservation! Vous serez les bien venus ; et plus souvent vous y viendrez, plus vous me ferez de plaisir. Rousseau Won Essay! « Avant de s’eloigner de la presence du sultan, le prince Bahman lui dit : « Sire, oserions-nous prendre la liberte de supplier votre Majeste de nous faire la grace a nous et a notre s?ur, de passer par notre maison, et de s’y reposer quelques momens, la premiere fois que le divertissement de la chasse l’amenera aux environs : elle n’est pas digne de votre presence ; mais des monarques quelquefois ne dedaignent pas de se mettre a couvert sous une chaumiere. Small Essay On Conservation Of Water! » Le sultan reprit : « Une maison de seigneurs, comme vous l’etes, ne peut etre que belle et digne de vous. Rousseau Contest! Je la verrai avec un grand plaisir, et avec un plus grand de vous y avoir pour hotes vous et votre s?ur, qui m’est deja chere sans l’avoir vue, par le seul recit de ses belles qualites, et je ne differerai pas de me donner cette satisfaction plus long-temps que jusqu’apres demain. Essay Of Water! Je me trouverai de grand matin au meme lieu ou je n’ai pas oublie que je vous ai rencontres la premiere fois ; trouvez-vous-y, vous me servirez de guide. Rousseau Won Essay Contest! » Les princes Bahman et Perviz retournerent chez eux le meme jour ; et quand ils furent arrives, apres avoir raconte a la princesse l’accueil honorable que le sultan leur avoit fait, ils lui annoncerent qu’ils n’avoient pas oublie de l’inviter a leur faire l’honneur de voir leur maison en passant, et que le jour de sa visite seroit celui d’apres le jour qui devoit suivre. « Si cela est ainsi, reprit la princesse, il faut donc des-a-present songer a preparer un repas digne de sa Majeste, et pour cela il est bon que nous consultions l’ oiseau qui parle , il nous enseignera peut-etre quelque mets qui sera plus du gout de sa Majeste que d’autres. Small Essay Of Water! » Comme les princes se furent rapportes a ce qu’elle jugeroit a propos, elle consulta l’ oiseau en son particulier apres qu’ils se furent retires. « Oiseau , dit-elle, le sultan nous fera l’honneur de venir voir notre maison, et nous devons le regaler ; enseigne-nous comment nous pourrons nous en acquitter, de maniere qu’il en soit content. Essay! » « Ma bonne maitresse, reprit l’ oiseau , vous avez d’excellens cuisiniers, qu’ils fassent de leur mieux ; et sur toutes choses qu’ils lui fassent un plat de concombres, avec une farce de perles, que vous ferez servir devant le sultan, preferablement a toute autre mets, des le premier service. Essay! » « Des concombres avec une farce de perles, se recria la princesse Parizade avec etonnement ! Oiseau , tu n’y penses pas, c’est un ragout inoui ! Le sultan pourra bien l’admirer comme une grande magnificence, mais il sera a table pour manger, et non pas pour admirer des perles.

De plus, quand j’y emploierois tout ce que je puis avoir de perles, elles ne suffiroient pas pour la farce. America Essays! » « Ma maitresse, repartit l’ oiseau , faites ce que je dis, et ne vous inquietez pas de ce qui en arrivera : il n’en arrivera que du bien. Small Essay! Quant aux perles, allez demain de bon matin au pied du premier arbre de votre parc, a main droite, et faites-y creuser, vous en trouverez plus que vous n’en aurez besoin. In An Essay! » Des le meme soir, la princesse Parizade fit avertir un jardinier de se tenir pret ; et le lendemain de grand matin, elle le prit avec elle, et le mena a l’arbre que l’oiseau lui avoit enseigne, et lui commanda de creuser au pied. Small On Conservation! Eu creusant, quand le jardinier fut arrive a une certaine profondeur, il sentit de la resistance, et bientot il decouvrit un coffret d’or d’environ un pied en quarre qu’il montra a la princesse. « C’est pour cela que je t’ai amene, lui dit-elle : continue, et prends garde de le gater avec la beche. Contest! » Le jardinier enfin tira le coffret, et le mit entre les mains de la princesse. Essay Of Water! Comme le coffret n’etoit ferme qu’avec de petits crochets fort propres, la princesse l’ouvrit, et elle vit qu’il etoit plein de perles, toutes d’une grosseur mediocre, mais egales et propres a l’usage qui devoit etre fait. Of Art! Tres-contente d’avoir trouve ce petit tresor, apres avoir referme le coffret, elle le mit sous son bras, et reprit le chemin de la maison, pendant que le jardinier remettoit la terre du pied de l’arbre au meme etat qu’auparavant. Les princes Bahman et Perviz qui avoient vu chacun de son appartement la princesse leur s?ur dans le jardin, plus matin qu’elle n’avoit de coutume, dans le temps qu’ils s’habilloient, se joignirent des qu’ils furent en etat de sortir, et allerent au-devant d’elle ; ils la rencontrerent au milieu du jardin, et comme ils avoient apercu de loin qu’elle portoit quelque chose sous le bras, et qu’en approchant ils virent que c’etoit un coffret d’or, ils en furent surpris. « Ma s?ur, lui dit le prince Bahman en l’abordant, vous ne portiez rien quand nous vous avons vue suivie d’un jardinier, et nous vous voyons revenir chargee d’un coffret d’or.

Est-ce un tresor que le jardinier a trouve, et qu’il etoit venu vous annoncer ? » « Mes freres, reprit la princesse, c’est tout le contraire : c’est moi qui ai mene le jardinier ou etoit le coffret, qui lui ai montre l’endroit, et qui l’ai fait deterrer. Small Of Water! Vous serez plus etonnes de ma trouvaille, quand vous verrez ce qu’il contient. America! « La princesse ouvrit le coffret ; et les princes emerveilles quand ils virent qu’il etoit rempli de perles, peu considerables par leur grosseur, a les regarder chacune en particulier, mais d’un tres-grand prix par rapport a leur perfection et a leur quantite, lui demanderent par quelle aventure elle avoit eu connoissance de ce tresor. « Mes freres, repondit-elle, a moins qu’une affaire plus pressante ne vous appelle ailleurs, venez avec moi, je vous le dirai. On Conservation! » Le prince Perviz reprit : « Quelle affaire plus pressante pourrions-nous avoir que d’etre informes de celle-ci qui nous interesse si fort ? Nous n’en avions pas d’autre que de venir a votre rencontre. 2002 Essays! » Alors la princesse Parizade, au milieu des deux princes, en reprenant son chemin vers la maison, leur fit le recit de la consultation qu’elle avoit faite avec l’ oiseau , comme ils etoient convenus avec elle, de la demande, de la reponse, et de ce qu’elle lui avoit oppose au sujet du mets de concombres farcis de perles, et du moyen qu’il lui avoit donne d’en avoir, en lui enseignant et lui indiquant le lieu ou elle venoit de trouver le coffret. Of Water! Les princes et la princesse firent plusieurs raisonnemens pour penetrer a quel dessein l’ oiseau vouloit qu’on preparat un mets de la sorte pour le sultan, jusqu’a faire trouver le moyen d’y reussir. Formal Thesis! Mais enfin, apres avoir bien discouru pour et contre sur cette matiere, ils conclurent qu’ils n’y comprenoient rien, et cependant qu’il falloit executer le conseil de point en point, et n’y pas manquer. En rentrant dans la maison, la princesse fit appeler le chef de cuisine, qui vint la trouver dans son appartement. Of Water! Apres qu’elle lui eut ordonne le repas pour regaler le sultan de la maniere qu’elle l’entendoit : « Outre ce que je viens de dire, ajouta-t-elle, il faut que vous me fassiez un mets expres pour la bouche du sultan ; et ainsi que personne que vous n’y mette la main. Rousseau Won Essay Contest! Ce mets est un plat de concombres farcis, dont vous ferez la farce des perles que voici ; et en meme temps elle ouvrit le coffret, et lui montra les perles. Of Water! » Le chef de cuisine, qui jamais n’avoit entendu parler d’une farce pareille, recula deux pas en arriere, avec un visage qui marquoit assez sa pensee. Term Papers! La princesse penetra cette pensee. « Je vois bien, dit-elle, que tu me prends pour une folle, de t’ordonner un ragout dont tu n’as jamais entendu parler, et dont on on conservation, peut dire certainement que jamais il n’a ete fit. Tips Paragraph! Cela est vrai, je le sais comme toi ; mais je ne suis pas folle, et c’est avec tout mon bon sens que je t’ordonne de le faire.

Va, invente, fais de ton mieux, et emporte le coffret ; tu me le rapporteras avec les perles qui resteront, s’il y en a plus qu’il n’en est besoin. Essay Of Water! » Le chef de cuisine n’eut rien a repliquer ; il prit le coffret et l’emporta. A 5 Paragraph! Le meme jour enfin, la princesse Parizade donna ses ordres pour faire en sorte que tout fut net, propre et arrange , tant dans la maison que dans le jardin, pour recevoir le sultan plus dignement. Le lendemain les deux princes etoient sur le lieu de la chasse, lorsque le sultan de Perse y arriva. Essay Of Water! Le sultan commenca la chasse ; et il la continua jusqu’a ce que la vive ardeur du soleil, qui s’approchoit du plus haut de l’horizon, l’obligea de la finir. To Write A 5 Paragraph Essay! Alors, pendant que le prince Bahman demeura aupres du sultan pour l’accompagner, le prince Perviz se mit a la tete de la marche, pour montrer le chemin ; et quand il fut a la vue de la maison , il donna un coup d’eperon pour aller avertir la princesse Parizade que le sultan arrivoit ; mais des gens de la princesse qui s’etoient mis sur les avenues par son ordre, l’avoient deja avertie ; et le prince la trouva qui attendoit, prete a le recevoir. Le sultan arriva, et comme il fut entre dans la cour, et qu’il eut mis pied a terre devant le vestibule, la princesse Parizade se presenta et se jeta a ses pieds ; et les princes Bahman et Perviz, qui etoient presens, avertirent le sultan que c’etoit leur s?ur, et le supplierent d’agreer les respects qu’elle rendoit a sa Majeste. Le sultan se baissa pour aider la princesse a se relever ; et apres l’avoir consideree et avoir admire quelque temps l’eclat de sa beaute, dont il fut ebloui, sa bonne grace, son air, et un je ne sais quoi qui ne ressentoit pas la campagne ou elle demeuroit : « Les freres, dit-il, sont dignes de la s?ur, et la s?ur est digne des freres ; et a juger de l’interieur par l’exterieur, je ne m’etonne plus que les freres ne veuillent rien faire sans le consentement de la s?ur ; mais j’espere bien la connoitre mieux par cet endroit-la, que par ce qui m’en paroit a la premiere vue, quand j’aurai vu la maison. Small Essay! » Alors la princesse prit la parole : « Sire, dit-elle, ce n’est qu’une maison de campagne, qui convient a des gens comme nous qui menons une vie retiree du grand monde ; elle n’a rien de comparable aux maisons des grandes villes, encore moins aux palais magnifiques qui n’appartiennent qu’a des sultans. Rousseau Won Essay! » « Je ne m’en rapporte pas entierement a votre sentiment, dit tres-obligeamment le sultan ; ce que j’en vois d’abord fait que je vous tiens un peu pour suspecte. Essay On Conservation Of Water! Je me reserve a en porter mon jugement quand vous me l’aurez fait voir ; passez donc devant, et montrez-moi le chemin. Formal Analysis! » La princesse, en laissant le salon a part, mena le sultan d’appartement en appartement ; et le sultan, apres avoir considere chaque piece avec attention, et en avoir admire la diversite : « Ma belle, dit-il a la princesse Parizade, appelez-vous ceci une maison de campagne ? Les villes les plus belles et les plus grandes seroient bientot desertes, si toutes les maisons de campagne ressembloient a la votre.

Je ne m’etonne plus que vous vous y plaisiez si fort, et que vous meprisiez la ville. Small On Conservation Of Water! Faites-moi voir aussi le jardin ; je m’attends bien qu’il repond a la maison. Won Essay Contest! » La princesse ouvrit une porte qui donnoit sur le jardin ; et ce qui frappa d’aboird les yeux du sultan, fut la gerbe d’ eau jaune , couleur d’or . Small Essay On Conservation! Surpris par un spectacle si nouveau pour lui, et apres l’avoir regardee quelque temps avec admiration : « D’ou vient cette eau merveilleuse, dit-il, qui fait tant de plaisir a voir ? Ou en est la source ? Et par quel art en a-t-on fait un jet si extraordinaire, et auquel je ne crois pas qu’il y ait rien de pareil au monde ? Je veux voir cette merveille de pres. Won Essay Contest! » En disant ces paroles il avanca. Small On Conservation Of Water! La princesse continua de le conduire, et elle le mena vers l’endroit ou l’ arbre harmonieux etoit plante. En approchant, le sultan qui entendit un concert tout different de ceux qu’il avoit jamais entendus, s’arreta, et chercha des yeux ou etoient les musiciens ; et comme il n’en vit aucun ni pres ni loin, et que cependant il entendoit le concert assez distinctement pour en etre charme : « Ma belle, dit-il, en s’adressant a la princesse Parizade, ou sont les musiciens que j’entends ? Sont-ils sous terre ? Sont-ils invisibles dans l’air ? Avec des voix si excellentes et si charmantes, ils ne hasarderoient rien de se laisser voir : au contraire, ils feroient plaisir. America Essays! » « Sire, repondit la princesse en souriant, ce ne sont pas des musiciens qui forment le concert que vous entendez, c’est l’ arbre que votre Majeste voit devant elle ; et si elle veut se donner la peine d’avancer quatre pas, elle n’en doutera pas, et les voix seront plus distinctes. On Conservation Of Water! » Le sultan s’avanca, et il fut si charme de la douce harmonie du concert, qu’il ne se lassoit pas de l’entendre. Term! A la fin il se souvint qu’il avoit a voir l’eau jaune de pres ; ainsi, en rompant le silence : « Ma belle, demanda-t-il a la princesse, dites-moi, je vous prie, cet arbre admirable se trouve-t-il par hasard dans votre jardin ? Est-ce un present que l’on vous a fait, ou l’avez-vous fait venir de quelque pays eloigne ? Il faut qu’il vienne de bien loin : autrement, curieux des raretes de la nature, comme je le suis, j’en aurois entendu parler. Essay On Conservation! De quel nom l’appelez-vous ? » « Sire, repondit la princesse, cet arbre n’a pas d’autre nom que celui d’ arbre qui chante , et il n’en croit pas dans le pays ; il seroit trop long de raconter par quelle aventure il se trouve ici. On How A 5 Essay! C’est une histoire qui a rapport avec l’ eau jaune et avec l’ oiseau qui parle , qui nous est venu en meme temps, et que votre Majeste pourra voir apres qu’elle aura vu l’ eau jaune d’aussi pres qu’elle le souhaite. Small Of Water! Si elle l’a pour agreable, j’aurai l’honneur de la lui raconter quand elle se sera reposee et remise de la fatigue de la chasse, a laquelle elle en ajoute une nouvelle, par la peine qu’elle se donne a la grande ardeur du soleil. Papers! » « Ma belle, reprit le sultan, je ne m’apercois pas de la peine que vous dites, tant elle est bien recompensee par des choses merveilleuses que vous me faites voir ; dites plutot que je ne songe pas a celle que je vous donne.

Achevons donc, et voyons l’ eau jaune , je meurs deja d’envie de voir et d’admirer l’ oiseau qui parle . Small Of Water! » Quand le sultan fut arrive au jet d’ eau jaune , il eut long-temps les yeux attaches sur la gerbe, qui ne cessoit de faire un effet merveilleux en s’elevant en l’air, et en retombant dans le bassin. « Selon vous, ma belle, dit-il, en s’adressant toujours a la princesse, cette eau n’a pas de source, et elle ne vient d’aucun endroit aux environs, par un conduit amene sous terre ; au moins je comprends qu’elle est etrangere, de meme que l’ arbre qui chante . Formal Of Art Thesis! » « Sire, reprit la princesse, cela est comme votre Majeste le dit ; et pour marque que l’eau ne vient pas d’ailleurs, c’est que le bassin est d’une seule piece, et qu’ainsi elle ne peut venir ni par les cotes, ni par-dessous ; et ce qui doit rendre l’eau plus admirable a votre Majeste, c’est que je n’en ai jete qu’un flacon dans le bassin, et qu’elle a foisonne comme elle le voit, par une propriete qui lui est particuliere. Small Essay On Conservation! » Le sultan enfin s’eloignant du bassin : « En voila, dit-il, assez pour la premiere fois, car je me promets bien de revenir souvent. Won Essay Contest! Menez-moi, que je voie l’ oiseau qui parle . Small Essay! » En approchant du salon, le sultan apercut sur les arbres un nombre prodigieux d’oiseaux qui remplissoient l’air chacun de son chant et de son ramage. Rousseau Won Essay Contest! Il demanda pourquoi ils etoient la assembles plutot que sur les autres arbres du jardin, ou il n’en avoit ni vu ni entendu chanter ? « Sire, repondit la princesse, c’est qu’ils viennent tous des environs pour accompagner le chant de l’ oiseau qui parle . Small! Votre Majeste peut l’apercevoir dans la cage qui est posee sur une des fenetres du salon ou elle va entrer ; et si elle y fait attention, elle s’apercevra qu’il a le chant eclatant au-dessus de celui de tous les autres oiseaux, meme du rossignol, qui n’en approche que de bien loin. Of Art! » Le sultan entra dans le salon ; et comme l’ oiseau continuoit son chant : « Mon esclave, dit la princesse, en elevant la voix, voila le sultan, faites-lui votre compliment. Small Of Water! » L’ oiseau cessa de chanter dans le moment ; et tous les autres oiseaux cesserent de meme : « Que le sultan, dit-il, soit le tres-bien venu ! Que Dieu le comble de prosperites et prolonge le nombre de ses annees ! » Comme le repas etoit servi sur le sofa pres de la fenetre ou etoit l’ oiseau , le sultan, en se mettant a table : « Oiseau , dit-il, je te remercie de ton compliment, et je suis ravi de voir en toi le sultan et le roi des oiseaux. Cite A Novel Essay! » Le sultan qui vit devant lui le plat de concombres qu’il croyoit farcis a l’ordinaire, y porta d’abord la main, et son etonnement fut extreme de les voir farcis de perles. « Quelle nouveaute, dit-il ? A quel dessein une farce de perles ? Les perles ne se mangent pas ? » Il regardoit deja les deux princes et la princesse pour leur demander ce que cela signifioit ; mais l’ oiseau l’interrompit : « Sire, votre Majeste peut-elle etre dans un etonnement si grand d’une farce de perles qu’elle voit de ses yeux, elle qui a cru si facilement que la sultane son epouse etoit accouchee d’un chien, d’un chat, d’un morceau de bois ? » « Je l’ai cru, repartit le sultan, parce que les sages-femmes me l’ont assure. Small! » « Ces sages- femmes, Sire, repartit l’ oiseau , etoient s?urs de la sultane, mais s?urs jalouses du bonheur dont vous l’aviez honoree preferablement a elles ; et pour satisfaire leur rage, elles ont abuse de la facilite de votre Majeste. Concept Term! Elles avoueront leur crime, si vous les faites interroger. Small Of Water! Les deux freres et leur s?ur que vous voyez, sont vos enfans qu’elles ont exposes, mais qui ont ete recueillis par l’intendant de vos jardins, et nourris et eleves par ses soins. Rousseau Won Essay! » Le discours de l’ oiseau eclaira l’entendement du sultan en un instant: « Oiseau , s’ecria-t-il, je n’ai pas de peine a ajouter foi a la verite que tu me decouvres et que tu m’annonces. Essay On Conservation Of Water! L’inclination qui m’entrainoit de leur cote, et la tendresse que je sentois deja pour eux, ne me disoient que trop qu’ils etoient de mon sang.

Venez donc, mes enfans, venez, ma fille, que je vous embrasse, et que je vous donne les premieres marques de mon amour et de ma tendresse paternelle. Ap Biology Essays! » Il se leva ; et apres avoir embrasse les deux princes et la princesse, l’un apres l’autre, en melant ses larmes avec les leurs : « Ce n’est pas assez, mes enfans, dit-il, il faut aussi que vous vous embrassiez les uns les autres, non comme enfans de l’intendant de mes jardins, auquel j’aurai l’obligation eternelle de vous avoir conserve la vie ; mais comme les miens, sortis du sang des rois de Perse, dont je suis persuade que vous soutiendrez bien la gloire. Essay! » Apres que les deux princes et la princesse se furent embrasses mutuellement avec une satisfaction toute nouvelle, comme le sultan le souhaitoit, le sultan se remit a table avec eux ; il se pressa de manger. Cite In An Essay Apa! Quand il eut acheve : « Mes enfans, dit-il, vous connoissez votre pere en ma personne ; demain je vous amenerai la sultane votre mere, preparez-vous a la recevoir. Essay On Conservation! » Le sultan monta a cheval, et retourna a sa capitale en toute diligence. Analysis Of Art! La premiere chose qu’il fit des qu’il eut mis pied a terre en entrant dans son palais, fut de commander a son grand visir d’apporter toute la diligence possible a faire faire le proces aux deux s?urs de la sultane. Small Essay Of Water! Les deux s?urs furent enlevees de chez elles, interrogees separement, appliquees a la question, convaincues et condamnees a etre ecartelees, et le tout fut execute en moins d’une heure de temps. Le sultan Khosrouschah cependant suivi de tous les seigneurs de la cour, qui se trouverent presens, alla a pied jusqu’a la porte de la grande mosquee, et apres avoir lui-meme tire la sultane hors de la prison etroite ou elle languissoit et souffroit depuis tant d’annees : « Madame, dit-il, en l’embrassant les larmes aux yeux, dans l’etat pitoyable ou elle etoit, je viens vous demander pardon de l’injustice que je vous ai faite, et vous en faire la reparation que je vous dois. Best Essays! Je l’ai deja commencee par la punition de celles qui m’avoient seduit par une imposture abominable, et j’espere que vous la regarderez comme entiere, quand je vous aurai fait present de deux princes accomplis et d’une princesse aimable et toute charmante, vos enfans et les miens. Small Essay On Conservation Of Water! Venez, et reprenez le rang qui vous appartient, avec tous les honneurs qui vous sont dus. Ap Biology! » Cette reparation se fit devant une multitude de peuple innombrable, qui etoit accouru en foule de toute part, des la premiere nouvelle de ce qui se passoit, laquelle fut repandue dans toute la ville en peu de momens. Le lendemain de grand matin, le sultan et la sultane qui avoit change l’habit d’humiliation et d’affliction qu’elle portoit le jour en un habit magnifique, tel qu’il lui convenoit, suivis de toute leur cour qui en avoit eu l’ordre, se transporterent a la maison des deux princes et de la princesse.

Ils arriverent ; et des qu’ils eurent mis pied a terre, le sultan presenta a la sultane les princes Bahman et Perviz, et la princesse Parizade, et lui dit : « Madame, voila les deux princes vos fils, et voici la princessse votre fille ; embrassez-les avec la meme tendresse que je les ai embrasses, ils sont dignes de moi et dignes de vous. Small! » Les larmes furent repandues en abondance dans ces embrassemens si touchans, et particulierement de la part de la sultane, par la consolation et par la joie d’embrasser deux princes ses fils, une princesse sa fille, qui lui en avoient cause de si affligeantes, et si long-temps. Les deux princes et la princesse avoient fait preparer un repas magnifique pour le sultan, pour la sultane, et pour toute la cour. On se mit a table ; et apres le repas, le sultan mena la sultane dans le jardin, ou il lui fit observer l’ arbre harmonieux et le bel effet de l’ eau jaune . 2002 Ap Biology Essays! Pour ce qui est de l’ oiseau , elle l’avoit vu dans sa cage , et le sultan lui en avoit fait l’eloge pendant le repas. Quand il n’y eut plus rien qui obligeat le sultan de rester davantage, il remonta a cheval ; le prince Bahman l’accompagna a la droite, et le prince Perviz a la gauche ; la sultane avec la princesse a sa gauche, marcha apres le sultan. Small Essay On Conservation Of Water! Dans cet ordre, precedes et suivis des officiers de la cour, chacun selon son rang, ils reprirent le chemin de la capitale. The Banking! Comme ils approchoient, le peuple qui etoit venu au-devant, se presenta en foule, bien loin hors des portes, et ils n’avoient pas moins les yeux attaches sur la sultane, en prenant part a sa joie, apres une si longue souffrance, que sur les deux princes et sur la princesse, qu’ils accompagnoient de leurs acclamations.

Leur attention etoit attiree aussi par l’ oiseau dans sa cage que la princesse Parizade portoit devant elle, dont ils admirerent le chant, qui attiroit tous les autres oiseaux : ils suivoient en se posant sur les arbres dans la campagne, et sur les toits des maisons dans les rues de la ville. Les princes Bahman et Perviz, avec la princesse Parizade, furent enfin amenes au palais avec cette pompe ; et le soir la pompe fut suivie de grandes illuminations et de grandes rejouissances, tant au palais que dans toute la ville, lesquelles furent continuees plusieurs jours.

Write My Essay For Me UK - Short Paragraph on Save Water - Important… - North Carolina State University

Dec 18, 2017 Small essay on conservation of water,

Write My Paper: Fast, Cheap & Quality Essay Writing Service - Essay on water conservation - Olde Towne Pet… - The University of Kansas

resume word lest You’ve reached one of the best sources for of water, resume information anywhere. The discussion below, about the surprisingly intricate question of how to spell “resumé,” is just one example of how deeply I’ve gotten into every aspect of resumes. There’s a lot of information on this site that you won’t find put together in one place anywhere else. (Be sure to add it to your favorites.) Some of that information will change the way you think about resumes—and make your job search a lot more successful and analysis of art, a lot less worrisome. I don’t settle for the myths that the majority of resumé writers and advisersincluding some so-called “experts”have repeated endlessly for years without ever thinking to check them. Some of those mythslike the “functional resumé” or the one-page resumé for experienced peoplecan wreck your job search all by themselves. Read more about these “Killer Myths” on the Tips F.A.Q. page. You’ll find the #1 Resume Tip on that page especially helpful, too.

The FAQ section of the Tips FAQ page takes you right to answers to some commonly asked questions. Look through the Resumé Glossary, with definitions and in-depth information about essay resume terminology and the banking concept term papers, technology. Small Essay Of Water? There’s also a unique guide to Shopping For Resume Services. Check the Testimonials page for comments from tips a 5 my clients about the on conservation of water difference my expertise makes. And then take a look at the home page to start finding out how I work. This expertise means that I can give exceptional value for your money, even compared to other resume services in best america essays the same price range. And the payback to you for that extra quality can be immense. All factors considered, I think “resumé” (one accent), though it has no historical basis, is the best spelling for this word when used as an English word to refer to a summary of someone’s qualifications for employment. This spelling has, in fact, become increasingly accepted over on conservation of water, the last twenty or thirty years. “Resumé” in this sense is an English word, not a French one. It’s not pronounced like the French word.

And it doesn’t even have this meaning in FrenchFrench, like British and best america, International English, uses the Latin term “curriculum vitae,” or “CV” for short. Of Water? (Both terms have a narrower sense in the U.S.) With both its pronunciation and its meaning changed, “resumé” can well be said to have become completely assimilated to concept term English. Many other French words went the same route centuries ago, with the accents usually dropped. Essay? Since it’s not a French word (in this sense), the accents can be dispensed with unless they are necessary to show pronunciation. But in this particular word, the term papers accent over of water, the final -e is still necessary, to indicate pronunciation and to distinguish “resumé” from the verb “resume.” (In addition, the spelling with two accents is awkward in English because, in the English pronunciation, the first “é” stands for a different sound than does the second.) This is not a question the average job-seeker needs to sweat over. Cite A Novel In An Apa? “Resumé” and “résumé” are always acceptable. On Conservation? “Resume” is very widely accepted too, though it should be avoided in tips on how a 5 paragraph fields where language skills are highly valued. Whichever spelling you prefer, make sure you use it consistently (except in on conservation the case of e-mailssee below). 2002 Ap Biology Essays? But make sure you read the following important technical note: IN PLAIN TEXT IT’S SPELLED DIFFERENTLY . Small Essay? . . At least in the U.S., accented characterslike the “é” in resuméshould never be used in plain-text documents, such as e-mails and Web forms. Since accented characters are not part of the ASCII character set that is still a standard for much software in the U.S., they sometimes get converted to other characters or combinations of characters, and show up as nonsense characters on the recipient’s end.

In these documents, “resume,” without accents, is best safest. It’s also best to avoid using accented characters in small of water filenamesespecially if you’re sending the on how a 5 paragraph files to small of water someone else. HOW TO TYPE THE ACCENT. In Windows: In Word, you can type Ctl-' (that is, hold down the Control and apostrophe keys at on how to write paragraph the same time) and then press the ‘e’ key. In other Windows applications, use Alt-130 (that is, hold down the Alt key while typing 130 in the numeric keypad the all-numbers section on the right of most full-sized keyboards). On a Mac: Press Option-e and then press the ‘e’ key. Unix systems are less standardized in this respect. Try Compose-e-'. If your keyboard doesn’t have a Compose key, you can probably map that function to an existing key, such as right-Alt.

By the on conservation way, it’s an how to a novel apa, accent, not an apostrophe these are two completely different things. There’s one way to small on conservation of water spell it that’s always totally wrong: with an apostrophe instead of an accent, like this: resume’. If you spell it with no accents (resume), well, that’s the the banking concept term only way to spell it in plain text, and in other cases, the reader will assume that you can’t be bothered to type the accent. They may or may not downgrade you on that score. But if you spell it with an apostrophe instead of an accent, they’ll see that you don’t even know what the on conservation of water accent is. You don’t have to sweat over the spelling of tips on how to write a 5 paragraph, “resumé.” But as a professional writer I have to make a considered decision about which spelling to use, and want to choose the small essay of water best if one is even a little better than the 2002 others. When you start looking closely at the question of how to spell the essay on conservation of water name of that vital piece of paper, it gets rather more complicated than most spelling questions are, because there are an unusual number of factors involved. In this case, sorting out those factors, weighing them, and working out the best balance between them is a matter for formal of art thesis, painstaking thought by experienced professional language mechanics with some specialized linguistic knowledge. I’ve had my shot at it, and the conclusions above are based on that effort.

In case you’re interested, I’ve written down the details below. THE WHOLE THING. The spelling with two accents follows the essay on conservation French spelling, but in papers the case of “résumé,” that spelling is essay problematic when used by English-speakers, for the banking term papers, reasons given below. Small Essay? Omitting both the 2002 essays accents follows the small on conservation of water normal English practice with assimilated foreign words, but this, too, is problematic in tips on how to write the case of small on conservation, this particular word. The spelling with one accent, which offers a solution to both problems, seems to be a recent development that is increasingly accepted in English usage. Good English dictionaries in the past generally gave “résumé” as the reference spelling, and recognized “resume” (no accents) as well.

For instance, “resumé” isn’t found in the first edition of the Random House Dictionary (unabridged, 1966) or the formal analysis of art thesis full Oxford English Dictionary (2nd ed., 1989). More recent editions of authoritative dictionaries ( Random House Dictionary , 2nd ed., 1987; American Heritage Dictionary , 3rd ed., 1992; and the Shorter Oxford English Dictionary , 5th ed., 2002) also recognize “resumé.” The fourth edition of the American Heritage Dictionary (2000) gives “resumé” as the of water reference spelling. The Shorter Oxford notes that the spelling “resumé” (one accent) is cite a novel apa particularly associated with the sense of a summary of employment qualifications, which sense is “chiefly North American.” The pronunciation “REH-zoo-may” is standard in English regardless of spelling or sense. (French also places the primary stress on the first syllable, though the stress is not as noticeable as it is in English.) Good writers don’t depart from historical spelling without some strong reason that is widely recognized, and then only in those rare cases where there is small no stronger reason for retaining the historical spelling. The development of a consensus about such changes takes time, even when the how to in an essay apa questions are simple enough to be decided by essay of water the accumulation of decisions made on the fly by knowledgeable writers.

In the case of the won essay word “resumé,” however, there are an unusual number of of water, conflicting factors bearing on the question. This complicates and slows down the evolutionary process. Conscious, detached thought, and a bit of tips a 5, research, are required to sort out the issues decisively. At the same time, it’s not an urgent matter even for most language specialists. So it’s likely that few qualified people have ever sat down and tried to weigh all the factors and find the best resolution to the conflicts.

And in any case, it would take time for word to get around. This, perhaps, is why “resumé” is only shown in recent dictionaries. (The article on “résumé” at http://en.wiktionary.org/ is a good one. The postings I’ve seen on Web discussion forums only demonstrate the inadequacy of casual opinions on this particular questionwhether they come from laymen or, worse, from the second-rate professionals who are the source of most of the writings on language and grammar seen by the public. This includes some books that pass for style guides in small some offices.) In the case of “resumé,” there is cite a strong reason for making a change from the small essay of water historical spelling.

As an tips to write, English word, the spelling “résumé” seems inescapably awkward, given the actual English pronunciation of the word. That’s because writing two accents here gives conflicting cues to small essay an English-speaker. With the formal analysis of art English pronunciation, if the word is spelled with two accents, the same sign represents two different sounds in the same wordin the first syllable, ‘é’ is pronounced like the short ‘e’ in bet, in small the third syllable it is pronounced like the papers long ‘a’ in “may.” (That sort of ambiguity, of course, is notoriously common with English spellingbut not within the same word, and not with written accents. On Conservation Of Water? “Résumé,” as far as I know, is the only word used in won essay contest English that presents an ambiguous case with written accents, so there is of water no group of similar cases that can constitute a generally accepted rule for pronunciation. A native familiarity with English spelling doesn’t help us in the case of relatively recent foreign borrowings like this.) Furthermore, there is no strong reason for retaining the tips a 5 first accent in the English word. Except in foreign words and phrases (which are normally italicized in print), English never writes accents unless they are absolutely necessary to small essay of water indicate pronunciation. The first accent in “résumé” is not reflected in the English pronunciation. If it were, I’d say “ray-zoo-may,” not “reh-zoo-may.” (If I were speaking French, I’d say “hray-zoo-may.”) Someone reading “résumé” knows, of course, how the word is pronounced. But there’s still a hitch in the reading while the rousseau won essay contest signs are interpreted. Small On Conservation Of Water? If there are too many little hitches like this, they add up to a document that is difficult to read, which distracts the reader from the content and creates a bad impression. Good writing eliminates such hitches wherever possiblebecause if they aren’t eliminated wherever possible, they quickly add up to bad writing.

Therefore, when “resumé” is used as a fully assimilated English word, with a meaning it doesn’t have in French, we should feel free to tips on how to write a 5 essay dispense with the small essay on conservation first accent. The second accent, however, is still highly desirable for the purpose of distinguishing “resumé” from the verb “resume,” and more generally for the purpose of indicating that, unlike most words in English with a final -e, the final syllable is pronounced. Term Papers? (That’s why proper English spelling requires that we keep the French accent on in words like “café.”) Used in English for this purpose, “resumé” is not a partial (and therefore incorrect) preservation of the French spelling. It is an ad hoc, unhistorical improvisation of the of water sort that has long been used in a few exceptional cases where historical spellings and normal spelling conventions yield results that are consistently felt as awkward even by practiced English-speakers. Another instance of such unhistorical improvisation that is sometimes seen is the spelling “uncoordinated” (with a diaeresis over the second ‘o’).

Regular English spelling conventions call for “uncoordinated,” which, as with “coordinated,” suggests a wrong pronunciation (and makes an American think of won essay contest, light beer). The usual device of a hyphen (as in “co-ordinated”) yields “unco-ordinated.” This looks even worse than “uncoordinated” since, especially if one is small on conservation of water being historically conscious, only prefixes allow the option of formal analysis, hyphenation, because they are grammatically distinct. But unlike “co-,” “unco” is not a prefix. (As readers of Robert Burns know, it can stand alone as an adjective or adverbbut that’s Scots, not standard English.) “Unco-” in “uncoordinated” is, to small of water be sure, a joining of two prefixes. But since combinations of two prefixes are somewhat unusual, and their separation from the main word by hyphens quite rare, “unco-,” when first seen, prompts the mind to try to interpret it as a single prefix, which leads to a dead end. To avoid this hitch, the spelling “un-co-ordinated” would be required, which is carrying things much too far. So the diaeresis is brought in instead, to signify that both the first and second ‘o’ are pronounced. Lest I carry this treatise unco far, I will stop, and place further discussions in the following appendix, if anyone wants to go farther. It could be argued that, because English does put the primary stress on the first syllablein contradistinction to the verb “resume”the first accent therefore has some use for indicating this pronunciation. I believe, however, that there is no real necessity for this. Subject to the banking concept correction by specialists in small English phonology, it seems to ap biology essays me that it’s natural for someone starting to read the word “resumé” to put the primary stress on the first syllable.

That’s because in English, a three-syllable word with a secondary accent on the last syllable, normally (again, as it seems to me) gets the primary stress on on conservation, the first syllable. Analysis Of Art? Stressed syllables within a word are normally separated by one or more unstressed syllables, making for a sort of underlying rhythm. (It’s on the basis of small essay of water, this rhythm that everyday speech improvises more subtle nuances of intonationjust as formal poetry does with its more rigorous rhythmic schemes.) In “resumé,” it would be contrary to habit to analysis thesis have the primary stress on the second syllable, immediately followed by the secondary stressand the small essay accent on tips essay, the final syllable definitely indicates some stress there. So there’s no need to essay of water write an accent to indicate the primary stress on the first syllable. English-speakers (or at least, American-speakers) only rarely use the borrowed French word in its original, general sense, to mean “a brief summary” of whatever is being spoken of. If you do use it in this sense, I think it’s best to avoid ambiguity by essays treating the word as a foreign borrowing: spell it résumé , and perhaps italicize it as a foreign term.

The anglicized pronunciation (“REH-zoo-may”), however, is small essay on conservation of water still correct for this sense when used in English speech. How To A Novel In An Apa? Using the Frenchified English “RAY-zoo-may” is also an option, especially if it’s being thought of as a borrowed French word. Like most English “French,” it’s really a half measure. Small Essay? However, pronouncing the ‘r’ à la française would be going too far, if you’re speaking English. English-speaking listeners who don’t know French well will think you have something wrong with your throat. Those who do know French well will think, quite correctly, that the hypercorrect pronunciation is an affectation. Office hours: MondayFriday, noon6 Central Time. Evening and tips on how to write a 5, weekend telephone availability by appointment or chance.

Outside office hours, leave message: I’ll respond ASAP. Toll-free number available on request, for customers in U.S. states outside Minnesota. Fax number available to customers on request. All contents copyright 2017, Dezhnev Co., Inc. Essay Of Water? All Rights Reserved. Never go to sea with two chronometers.

Take one or three.

College Paper and Essay Writing Service - Article on Save Water – Long and short articles for… - Loyola University Chicago

Dec 18, 2017 Small essay on conservation of water,

Write My Essay Online for Cheap - Article on Save Water – Long and short articles for… - Appalachian State University

10 Resume Tips From A Legal Recruiter. Ed. note : This is the small on conservation latest installment in a series of posts on lateral partner moves from Lateral Link’s team of expert contributors. Abby Gordon is a Director with Lateral Link’s New York office. Abby works with attorney candidates on formal analysis of art thesis, law firm and in-house searches, primarily in New York, Boston, and Europe. Prior to small essay, joining Lateral Link, Abby spent seven years as a corporate associate with Cleary Gottlieb, focusing on capital markets transactions for Latin American clients in New York and for the last five years for European clients in cite a novel essay apa, Paris. A native of Boston, Abby holds a J.D., cum laude, from small on conservation, Georgetown University Law Center and a B.A. in government and romance languages, magna cum laude, from Dartmouth College. Abby also worked with the 2002 International Rescue Committee as a Fulbright Scholar in Madrid, Spain. She is small on conservation of water a member of the New York Bar and rousseau contest, is fluent in French and Spanish (and dabbles in Portuguese and Italian). As a legal recruiter, I review numerous resumes each week in small essay on conservation of water, an effort to ap biology essays, assist my candidates with the small substance and 2002 essays, presentation of their one-page life summaries.

Here are ten tips based on the most common problems I see and questions I am asked: 1. Assume no one will read your resume word-for-word. Picture your interviewer pulling your resume off the printer and reading only what he can in the time it takes to walk back to his office. You need to essay on conservation of water, make the most important stuff jump off the formal thesis page. Use bold. Use bullet points.

Use headings. Give some thought to the format that will convey the necessary information in the most logical way. 2. Be concise and make every word count. This is related to Tip #1. Essay On Conservation? You want the how to most important stuff to jump off the page, but every word on your resume should serve the purpose of showing that you are the best candidate for the specific job. It’s just one page. 3. Tailor your resume to the specific job.

Keep in the forefront of your mind that you are applying for a legal job. Do not view “updating” your resume as merely adding to the same document you first created 20 years ago. Delete information that is no longer relevant #8212; remember, every last word should serve the purpose of getting you this job. If you are applying to 10 general litigation openings, one version may be just fine. But if you are applying to some general litigation spots and some patent litigation spots, you may want to small on conservation of water, have two versions of your resume, with each tailored to the specific opening or category of opening.

4. America Essays? Be sure you can talk intelligently about every last thing you include on your resume. If you can no longer remember the small essay of water main argument of your senior thesis from essays, college, delete it from small on conservation, your resume or refresh your memory before any interviews. You also must be prepared to talk about the any legal matters you claim to have worked on, including about the ap biology essays underlying legal issues. 5. When describing your legal experience, give concrete examples . Instead of small essay of water merely asserting that you are a capital markets lawyer, note that you “Drafted the underwriting agreement as lead associate representing the underwriters in rousseau, the offering of $300 million in floating rate notes by a large U.S. manufacturing company.” Even if you have a separate representative matters sheet, it may be helpful to include a few bullets points showing this experience in your actual resume as well. And remember from Tip #2, every word counts. Don’t use neutral words where a more positive word could convey more meaning.

For example, which is more powerful, stating that you “worked on” a project or that you “successfully implemented” a project? 6. Be sure all information is on conservation up-to-date. America? If you are no longer on a committee, delete it from essay on conservation, your resume or indicate the proper dates. Change the verbs (“represent,” “draft,” “negotiate”) from the descriptions of your prior jobs to formal thesis, the past tense (“represented,” “drafted,” “negotiated”). No longer fluent in French?

Be accurate in the assessment of your language ability as of today, not as of mid-way through your junior year abroad. Of Water? 7. Additional Information: Space is rousseau won essay a commodity, but you should still make room for two or three lines that show you are a human being and not just a robot. Include a few interests (but be sure they are real interests of yours and not aspirational hobbies). Maybe you and one of the interviewers will find you have a hobby in common. On Conservation Of Water? If nothing else, this “fluff” gives interviewers some material for a few softball questions to break the ice or end the interview on a lighter note.

Aside from true interests/hobbies, include language abilities, bar admissions, and memberships/affiliations so long as you are an active and not just passive participant in tips a 5, these organizations. Remember the essential test: “Can you talk intelligently about it if asked?” If someone asks about your membership in small essay of water, an alumni network, will you state proudly that you assisted in raising $500,000 in alumni contributions for a scholarship fund or will you cower in of art thesis, your chair and confess that you are on the e-mail list for the committee but have yet to essay on conservation of water, attend a meeting? 8. Education first or work experience first? This is a common question. Remember Tip #1 #8212; you want the most important stuff to jump off the analysis thesis page. Small On Conservation Of Water? So if you went to a top law school, you may want to list education first. If your law school was not as highly ranked but you somehow landed a job at ap biology essays Wachtell, list work experience first. In the case of a tie, I’d go with work experience first. 9. The squint test : It seems a bit unsophisticated but it works.

Tape your resume to a wall about 10 feet away or just hold it far out in front of you and squint. Does the balance of black and small essay on conservation of water, white on 2002, the page make your eyes happy? Is there much too much dense text? Or way too much white space? If you’ve ever strung lights on a Christmas tree, it’s the same principle. Squint and then follow your instincts. 10. Proofread your resume carefully. Then proofread it again. Then ask a friend to proofread it. And another friend.

And your legal recruiter. Then proofread it again. Nothing screams “Don’t hire me!” like a glaring typo or spelling mistake. Small On Conservation? 10?. Here’s a freebie. Best? It’s not the essay of water most important tip unless… well if it is, you know who you are.

You know that photo of tips on how a 5 essay you in small essay of water, the Bahamas in your bikini? Shirtless? You remember how you uploaded it to your Google profile? And now you list your Gmail address on your resume? Well guess what… When I am e-mailing you at your Gmail address, yes, I can see that photo of you in the right-hand sidebar on best essays, my screen. If I can see it, so can the recruiting coordinator and so can the partner at the firm where you’re interviewing.

Oh, and one more thing: your Twitter feed will also now show up on the right-hand sidebar. Small On Conservation Of Water? I’m not asking you to stop using social media. Best America? But if you are indiscriminate about your tweets, think about setting up a separate e-mail address for the job search process. There is not just one right way of designing a resume. But there are wrong ways. Look at models but don’t just copy someone else’s.

This singular piece of paper is your key to getting your foot in the door in the next step of your career… or not. Essay On Conservation Of Water? It’s worth spending a few extra hours getting it right. Lateral Link is one of the top-rated international legal recruiting firms. With over essays, 14 offices world-wide, Lateral Link specializes in placing attorneys at the most prestigious law firms in the world. Managed by former practicing attorneys from on conservation, top law schools, Lateral Link has a tradition of hiring lawyers to execute the lateral leaps of practicing attorneys. Click ::here:: to find out more about us. Sign up for our newsletter. Ruth Bader Ginsburg Claps Back At Neil Gorsuch. If You Have The Chance To Work In Biglaw, Take It! Tesla Is Immune To Bad Financial Data Because Logic Is Officially Dead In Silicon Valley. It Happened AGAIN #8212; Another Biglaw Partner Falls For Internet Prank.

Ivanka And Don Jr. Avoided Indictment The Old-Fashioned Way: By Being Rich. Reflecting On My First Year Of Marriage While In Recovery. Robert Mueller Preps To Go Toe-To-Toe With The President On Pardons. Donald Trump#8217;s Complicated Understanding Of Debt Only The Latest Tragedy To Befall Puerto Rico. Law Schools Need To Introduce Social Learning. The Wanderings Of The Supreme Court. The Banking Concept Term? #8220;Lock Him Up! Lock Him Up!#8221; Or, This Week In Ridiculous Government Sentencing Requests. Law Schools Rip Bar Exam Cut Score Recommendations. Is Math Legal?

Gill v. Essay On Conservation Of Water? Whitford Will Determine If We Can Have Nice Things. Law firms blow a lot of rhetorical hot air affirming their commitment to achieving gender diversity in the workplace. Yet, despite some isolated efforts to hire and retain more female attorneys and promote more women into partnership, little tangible progress has been made to tips on how essay, improve the position of essay on conservation women in the profession… Specialists in Prosecution, Criminal Justice/Gender-based Violence, and Court Management. Location: San Salvador, El Salvador. posted by Checchi and Company Consulting, Inc. Real Estate Energy Lawyer. 2002 Essays? Location: Any Stoel Rives LLP , United States. posted by small essay on conservation, Stoel Rives LLP Jr. Emerging Companies Corporate Associate. Location: San Francisco, California. posted by Kinney Recruiting LLC Legal and best, Compliance Associate.

Location: New York, NY, United States. posted by of water, Autonomy Capital Develop software for tax and legal application. Rousseau? Work at home. Enjoy life. Location: Telecommute, MA.

Subscribe and get breaking news, commentary, and opinions on on conservation of water, law firms, lawyers, law schools, lawsuits, judges, and thesis, more. Breaking Media Editor at Large. Sign up for on conservation of water, our newsletter. Cite A Novel In An Essay Apa? 2017 Breaking Media, Inc. All rights reserved.

Registration or use of this site constitutes acceptance of small essay on conservation of water our Terms of Service and Privacy Policy.

Write My Paper Canada - Short Paragraph on Save Water - Important… - University of La Verne

Dec 18, 2017 Small essay on conservation of water,

Buy Narrative Essay Online | Made in the USA - An Essay on Conserve Water Save Life in English… - Massachusetts Institute of Technology, Cambridge, MA

Education and Learning of small on conservation, Older Adults. One of the most important challenges facing industrial nations is how to how to cite in an essay deal with the small, effects of demographic change and an ever increasing older population. Birth rates are sinking permanently and the parallel steady increase in life-expectancy are leading toward a society with a rising proportion of older people and an ever decreasing proportion of younger people. According to an international comparative study by the German Institute for Old-Age Planning (DIA, 2005), the aging of cite a novel essay, society, at least for Japan, US and European countries, presents a similar problem in these nations, but with differing rates of progression. While these developments take a very moderate form in the US, they are leading to a massive increase in the section of on conservation of water, population over 60 years of age in that country.

Currently, people over 60 make up 17% of the how to cite a novel in an essay apa, population in the US, 27% in Japan, and 25% in Germany (United Nations, 2005). The number of elderly in these three countries is also increasing. These demographic trends actually stimulate adult education in two ways: the first, is the of water, potential for innovation in reception and support for the increasing number of older workers; and the second, is that educational training programs can and have to contribute to staying healthy and independent up until very old age in order to prevent the over-burdening of the system. Exactly how this can be realized with the help of contest, educational programming will be discussed in further detail. In order to achieve this, it is on conservation of water, important to essays keep in mind the needs older people have as learners, go along with their educational interests and essay on conservation, behaviour. leads to a wide range of topics and perspectives focussing on the working and learning conditions of formal analysis of art thesis, older workers as much as on gerontological aspects of learning in old age. The picture of older workers in a company is small essay on conservation of water, fed only partially by science. The dominating image is america, a conglomerate of everyday observations, prejudices and out-dated stereotypes, which are mainly marked by the comparison of on conservation of water, age with loss of performance ability (Koopman-Boyden Macdonald, 2003, p. 34). Nevertheless, older employees are more. positively rated by managers, personnel developers and younger colleagues than is 2002, often expected, due to frequent discrimination of older adults in on conservation the workforce and in the context of on how paragraph essay, a company’s continuing professional development (Wrenn Maurer, 2004, pp. 224).

The decline of physical performance ability and the decreasing reaction speed of older employees can also be examined empirically (Laville Volkoff, 1998). Small? However, these abilities have lost their meaning in best america essays the modern era and have become irrelevant for most workplaces (Dworschak et al. 2006; Lahn, 2003; Czaja 2001). In this context there is a call for. an appropriate design of work environments and subsequent programs for human resource development that include age-specific strengths and restrictions in its long-term planning (Hubner, Kuhl Putzing, 2003). The organization of small essay of water, work environments and their adaptation toward the needs of the banking concept, employees can be understood as an investment in employee health, which in return is positive for the company (Hansen Nielsen 2006; Becker 1975).

The quantity of. sick-days taken by older employees is strongly influenced by working conditions, and health problems of on conservation, older employees generally do not occur more often than usual, but only in conjunction with unfavorable conditions and when there are no opportunities for further learning and training (Feinstein et al. 2003). While younger employees see new jobs as a hance to improve their career and income possibilities, older employees usually change jobs due to negative work experiences (CROW, 2004). Alferoff (1999) points out that the older workers do indeed try to maintain occupational flexibility, even though they often find themselves excluded from opportunities for ongoing professional development.

Educational programs for older adults have the function to maintain the human capital of older workers and to won essay make it beneficial for the job market (Dore Clar, 1997), and on an individual side such programs are preventative, such as in the maintaining of cognitive abilities along with physical and small of water, psychological health (Frederickson 2006; Bynner Hammond, 2004). In addition, opportunities for older adults on 2002 ap biology essays the job market are noticeably increasing through participation in continuing education, a fact which is more obvious with women than with men (Karmel Woods, 2004). The openness for lifelong learning, especially in essay on conservation the workplace, depends on a novel apa the meaning an occupation has for essay on conservation of water, an individual, as well as attitudes toward work and learning. According to current studies, there is a leaning. toward a more instrumental and short-term approach to work-related education and training overall and therefore to continuing vocational training of older employees (Pillay et al. 2003). Best America? Reasons for this can be found in the change in meaning for work and learning since the small of water, first vocational training experience; a change that does not always take place with every older. The network would focus on ageing not as an inhibiting or deterministic one-way. development but as an individual process which goes together with developmental gains and losses in every stage of cite a novel in an apa, life. Ageing is seen as an inter- and of water, intraindividual different process which is highly influenced by living conditions and biographical experiences.

In this context lifelong learning has an important impact on ageing and formal thesis, can support active ageing (Tikkanen 2006; Salling Olesen 2006). The aging process can be seen in an interpersonal or in an intrapersonal view. The development of an individual in all aspects of personality is small on conservation, fundamentally influenced by aspects of culture, society and the personal social situation. These factors also have indirect effects on learning requirements (Manninen 2006). The increasing flexibility and individualization of the banking term papers, life-paths, especially concerning employment, makes traditional separation obsolete in a training or educational phase, a career phase, and a post-career phase. Small Of Water? Gaps in the career phase or an interrupted educational phase, such as various career and volunteer activities even after reaching retirement age, are more the rule today than the exception (Stein Rocco, 2001), causing loss of validity (Hamburger, 2003) in the traditional. model of a three-section resume (Kohli, 1985). In this way, differentiation between old and young is ap biology, problematic, according to small on conservation of water career status or job seniority. Yet both biological age and life-span sectioned into to write a 5 paragraph essay early, middle and late adulthood are significant standards of essay, comparison for scientific research.

However, the division is seen more often as a heuristic construct than as a natural phenomenon. It is not only the understanding of when someone is labeled as old that has undergone severe change in science during the last century, but also the image of aging itself. Analysis? Until the middle of the 20th century, psychological research on ageing was dominated by small essay on conservation the so-called deficit model, which described the aging process primarily through the decrease in cognitive capacity and intellectual ability (Wechsler, 1939). Critique of this model first began to appear in the 1970’s with the inclusion of subjective experience, giving more attention to the individual perception of ageing (Thomae, 1970). Toward the end of the 80’s the emphasis had shifted to consideration of the importance of demands placed on older adults and the resources available to them, and to write a 5 essay, the theory of successful ageing examined ways of achieving health, contentment, and independence until the essay on conservation of water, very senior years (Baltes Baltes, 1989). This picture of ageing was partially encouraged on the one hand by longitudinal studies in cognitive psychology, which could not provide evidence of a general decrease in the banking term papers cognitive ability in old age (Schaie, 2005). Small Essay On Conservation Of Water? On the other hand, cultural background (Merriam, 2000), life situation, social participation (Lovden, Ghisletta Lindenberger 2005), the learning potential of daily-life, and especially the level of education appeared to be better predictors of cognitive performance than biological age (Lehr, 1994). Many studies show that competence and performance ability in cognitive achievement can be maintained, in best which education plays a vital role (Tippelt, 1992).

Current research on intelligence shows that older adults are not only small essay, able to rousseau won essay maintain their knowledge, but also increase it, meaning the ability to learn is maintained even when changes occur in the process of small essay on conservation of water, learning with old age. 2002 Essays? Fluid intelligence has a tendency to decrease with age, although this can be prevented through regular training (Baltes, 1993; Saczynski, Willis Schaie, 2002). Yet there are still older cohorts who keep up with younger in terms of crystallised intelligence in small essay of water the area of cognitive performance by compensating for rousseau won essay, deficits in the speed of on conservation of water, processing information (Rupprecht, 2000). Consequently, learning is contest, a life-long process that is small of water, also possible in old age (Roberson Merriam, 2005). Ap Biology Essays? The central importance of prior knowledge of older adults for their continued learning is also recognized by the field of adult education (Wenke, 1996), which takes advantage of essay, these knowledge resources through special didactical concepts, especially in the context of teaching and learning.

It is important to mention both the 2002 ap biology, approaches from general and essay, post-career adult education that rely on biographical activities with older adults (Kade, 1999; Schaffter, 1999), and the didactical concepts for the usage and transfer of tips to write paragraph, knowledge with older employees in continuing vocational training (Lahn, 2003; Schauble, 1999). The central didactical demand on educational programs for older adults is, besides connecting to the learner’s previous knowledge, the imbedding of learning processes within a social group. Essay On Conservation Of Water? Joint learning and social contact with other learners is very important, especially for older. learners (Tietgens, 1992). There are conflicting statements about the composition of these learning groups regarding heterogeneity. Yet considering the design of formal analysis of art thesis, educational programs on the one hand, didactical concepts especially for older learners are propagated (Williamson, 1997), and on essay on conservation the other hand programs for learning groups with members of different generations are demanded (Schmidt Tippelt, 2009; Nyhan 2006), the ability and the necessity of formal analysis of art thesis, learning in old age is currently undisputed (Franz, 2007). Furthermore, the decision as to how much educational programs should be conceived specifically for older adults, and small on conservation of water, how much one should try to integrate older learners into existing non-age specific programs needs to 2002 ap biology essays relate to the content, goals, and context of the educational intervention. “Old people” do not form a homogeneous group (Laville Volkoff, 1998; Schmidt 2007b). Other factors, such as level of school education and educational experiences, also have a crucial influence on the interest and behaviour in continuing education. The position of the older employee within the company and his/her respect are also factors of essay on conservation of water, importance (Schaie, 2005; Wrenn Maurer, 2004).

Central aim of the network “Education and Learning of Older Adults” (ELOA) is to term papers bring together research activities in this field on a European scale and to establish a regular interchange of of water, researchers who work on these topics. By continuous exchange via internet and tips, periodical network meetings the European collaboration in this field of educational research should be strengthened and common research projects and publications should be initiated. The aim of the proposed network is fourfold: 1. to bring forward the experience from all around Europe on issues pertaining to all kind of essay of water, learning activities inside and outside formal or non-formal education and the impact of this learning processes on their living conditions; 2. to report on current European projects and stimulate research in this area; 3. to generate new research projects on an European level and to won essay inform policymakers about the meaning of learning in every age;

4. to foster a comprehensive, cross-disciplinary dialogue for a broad understanding of the issues addressed. There is small, a large variety of issues to rousseau won essay be addressed and researched. The following list is not meant to essay be exhaustive: ? ?participation of older adults in america essays adult education; ? ?educational interests and essay on conservation, learning preferences in old age; ? ?the impact of demographic consequences in working life on lifelong learning and competence development; ? older workers integration in in an essay apa further educational training; ? ?meaning of small essay of water, work places and 2002 ap biology, working conditions for learning processes of older workers; ? learning abilities and cognitive development of older adults; ? ?intergenerational learning in adult education; ? ?motivation of older workers and essay on conservation, retirees to formal thesis participate in adult education; ? ?participation in lifelong learning of different older target groups; ? didactical design of educational programs for older adults; ? ?differences concerning educational interests and behaviour within the older adults; ? ?influence of gender, socioeconomic conditions and lifestyle on learning interests and. educational behaviour of older adults; ? influence of educational experiences for further learning and small of water, continuing education; ? ?informal learning of older workers and retirees; ? meaning of different perceptions of age and life concepts for won essay, the learning of older adults; ? conditions for learning in older age in European countries. A conference will provisionally be held once every two years starting in 2010. The network proposal was worked out by small Bernard Schmidt-Hertha (Munich), Tarja Tikkanen (Stavanger) and Leif Emil Hansen (Roskilde). we kindly request all interested researchers to participate in the network and in the international debate on the education and learning of older adults. If you want to be informed about the activities of the network or if you are interested in participating in the network please contact:

Alferoff, C (1999): Older Workers: flexibility, trust and the training relationship. Education and. Ageing 14/1, pp 51-60. Baltes, P B (1993): The Aging Mind: Potential and Limits. The Gerontologist 33/5, pp 580-594.

Baltes, P B Baltes, M M (1989): Optimierung durch Selektion und Kompensation. Ein. psychologisches Modell erfolgreichen Alterns. Zeitschrift fur Padagogik 35, pp 85-105. Becker, G S (1975): Human Capital. A theoretical and empirical analysis, with special reference to. education (2nd ed.).

Chicago: University Press. Bynner, J Hammond, C (2004): The benefits of adult learning: the quantitative insights. How To Cite? In: Schuller, T, Preston, J, Hammond, C, Brassett-Grundy, A Bynner, J (Eds.): The Benefits of. Learning. The impact of education on health, family life and social capital (pp 161-178). London: CROW (2004): Are older workers different? Briefing paper 1. Small On Conservation Of Water? from.

Czaja, S J (2001): Technological Change and the Older Worker. In: Birren, J E Schaie, K W (Eds.): Handbook of the Psychology of Aging (pp. 547-568). Essay? San Diego. DIA (2005): Alterung und Erwerbstatigkeit im internationalen Vergleich. from. Dore, J Clar, G (1997): Bedeutung von Humankapital. In: Clar, G, Dore, J Mohr, H (Eds.): Humankapital und Wissen. Grundlagen einer nachhaltigen Entwicklung (pp 159-174).

Berlin: Dworschak, B, Buck, H Schletz, A (2006): Building workplaces in line with the ageing process. In: Tikkanen, T Nyhan, B (Eds.): Promoting lifelong learning for older workers. Small Essay? An international. overview (pp 208-223). Luxembourg: European Communities. Feinstein, L, Hammond, C, Woods, L, Preston, J Bynner, J (2003): The Contribution of Adult.

Learning to Health and Social Capital. Wider Benefits of Learning Research Report No. 8. London: Center of Research on the Wider Benefits of Learning. Franz, J (2007): Schleichender Systemumbau durch den demografischen Wandel.

Intergenerationelles. Lernen auf dem Vormarsch?. In: Hessische Blatter fur Volksbildung 1, pp 63-71. Frederickson, R S (2006): Work attitudes and values of older US public service employees. In: Tikkanen, T Nyhan, B (Eds.): Promoting lifelong learning for older workers.

An international. overview (pp 123-139). Luxembourg: European Communities. Hamburger, F (2003): Das uberforderte Subjekt? Ein sozialpadagogischer Blick zur. Erwachsenenbildung. Tips To Write Paragraph Essay? In: Hoffer-Mehlmer, M (Ed.): Bildung: Wege zum Subjekt (pp 34-42). Hansen, L E Nielsen, T (2006): Company policies to essay of water integrate older male workers in Denmark. In:

Tikkanen, T Nyhan, B (Eds.): Promoting lifelong learning for older workers. Of Art? An international. overview (pp 140-147). On Conservation Of Water? Luxembourg: European Communities. Hubner, W, Kuhl, A Putzing, M (2003): Kompetenzerhalt und Kompetenzentwicklung alterer. Mitarbeiter in Unternehmen. Berlin: ABWF.

Kade, S (1999): Das DIE-Projekt „Spurensicherung im Vorruhestand“. Sozialintegrative. Lerninitiativen in den neuen Bundeslandern. In: Bergold, R, Knopf, D Morchen, A (Eds.): Altersbildung an won essay contest der Schwelle des neuen Jahrhunderts (pp 91-97). Wurzburg: Echter.

Karmel, T Woods, D (2004): Lifelong learning and small essay on conservation, older workers. Best America Essays? Adelaide: NCVER. Kohli, M (1985): Die Institutionalisierung des Lebenslaufs. Historische Befunde und theoretische. Argumente.

Kolner Zeitschrift fur Soziologie und Sozialpsychologie 1985/1, pp 1-29. Koopman-Boyden, P G Macdonald, L (2003): Ageing, Work Performance and managing Ageing. Academics. Of Water? Journal of Higher Education Policy and Management 25/1, pp 29-40. Lahn, L C (2003): Competence and analysis of art thesis, Learning in on conservation of water Late Career. European Educational Research Journal. Laville, A Volkoff, S (1998): Elderly Workers. In: Stellman, J M (Ed.): Encyclopaedia of. Occupational Health and Safety. (Ch. 29 Ergonomics, 4th ed.) Geneva: CISILO.

Lehr, U (1994): Einfuhrung: Kompetenz im Alter. In: Lehr, U Repgen, K (Eds.): Alterwerden: Chance fur Mensch und Gesellschaft (pp 9-28). Munchen: Olzog. Lovden, M, Ghisletta, P Lindenberger, U (2005): Social Participation Attenuates Decline in. Perceptual Speed in Old and Very Old Age. Psychology and Aging 20/3, pp 423-434. Manninen, J (2006): Development of participation models. From single predicting elements to modern. interpretation. The Banking Concept Papers? In: ERDI (Ed.): Participation in Adult Education: Theory – Research – Practice (pp.

Merriam, S B (2000): How Cultural Values Shape Learning in Older Adulthood: The Case of. Malaysia. Adult Education Quaterly 51/1, pp 45-63. Nyhan, B (2006): New policy thinking on essay on conservation of water the relationship between age, work and learning. In: Tikkanen, T Nyhan, B (Eds.): Promoting lifelong learning for the banking term, older workers. An international. overview (pp 48-66). Small On Conservation Of Water? Luxembourg: European Communities.

Pillay, H, Boulton-Lewis, G, Wilss, L Lankshear, C (2003): Conceptions of Work and ap biology essays, Learning at. Work: impressions from older workers. Studies in Continuing Education 25/1, pp 95-111. Roberson Jr., D N Merriam, S B (2005): The Self-Directed Learning Process of Older Rural Adults. Adult Education Quarterly 55/4, pp 269-288.

Rupprecht, R (2000): Kognitive Leistungsfahigkeit im Kohortenvergleich. In: Martin, P, Ettrich, K U, Lehr, U, Roether, D, Martin, M Fischer-Cyrulies, A (Eds.): Aspekte der Entwicklung im mittleren. und hoheren Lebensalter. Ergebnisse der Interdisziplinaren Langsschnittstudie des Erwachsenenalter. (ILSE) (pp 68-82). Darmstadt: Steinkopff Verlag.

Saczynski, J S, Willis, S L Schaie, K W (2002): Strategy Use in small essay on conservation Reasoning Training With Older. Adults. Concept Papers? Aging Neuropsychology and small, Cognition 9/1, pp 48-60. Salling Olesen, H (2006): Identification with work: inhibition or resource for learning?. In: Tikkanen, T Nyhan, B (Eds.): Promoting lifelong learning for older workers. An international overview (pp. 164-176). Luxembourg: European Communities.

Schaffter, O (1999): Das Projekt „Zeitzeugenborse“. In: Bergold, R, Knopf, D Morchen, A (Eds.): Altersbildung an rousseau won essay der Schwelle des neuen Jahrhunderts (pp 87-90). Wurzburg: Echter. Schaie, K W (2005): Developmental Influences on Adult Intelligence. The Seattle Longitudinal Study. Oxford: University Press. Schauble, G (1999): Forever young – Selbstempowerment fur altere MitarbeiterInnen in.

Unternehmen. Small On Conservation? Bergold, R, Knopf, D Morchen, A (Eds.): Altersbildung an der Schwelle des neuen. Jahrhunderts (pp 98-102). Concept Term Papers? Wurzburg: Echter. Schmidt, B (2007): Older Employee Behaviour and small essay on conservation of water, Interest in Continuing Education. In: Journal of. Adult and Continuing Education 13/2, pp.

156-174. Schmidt, B Tippelt, R (2009): Bildung Alterer und intergeneratives Lernen. In: Zeitschrift fur. Padagogik 1/55, pp. 74-90. Stein, D Rocco, T S (2001): The Older Worker. Myths ans Realities No. 18. from. Thomae, H (1970): Theory of Aging and how to a novel in an, Cognitive Theory of Personality. Human Development 13,

Tietgens, H (1992): Zum Vermittlungsprozess zwischen Alternsforschung und Erwachsenenbildung. In: Padagogische Arbeitsstelle des Deutschen Volkshochschul-Verbandes (Ed.): Bildung fur ein. konstruktives Altern (pp 11-36). Frankfurt: DVV. Tikkanen, T (2006): The lifelong learning debate and older workers. In: Tikkanen, T Nyhan, B. (Eds.): Promoting lifelong learning for older workers. An international overview (pp 18-47). Luxembourg: European Communities. Tikkanen, T Nyhan, B (2006): Introduction: promting age-friendly work and learning policies. In: Tikkanen, T Nyhan, B (Eds.): Promoting lifelong learning for older workers.

An international. overview (pp 9-16). Luxembourg: European Communities. Tippelt, R (1992): Konstruktives Altern – Herausforderung fur die Erwachsenenbildung und fur den. einzelnen. In: Padagogische Arbeitsstelle des Deutschen Volkshochschul-Verbandes (Ed.): Bildung. fur ein konstruktives Altern (pp 66-74). Frankfurt: DVV.

United Nations (2005): Indicators on youth and essay, elderly populations. From. Wechsler, D (1939): The Measurement and Appraisal of Adult Intelligence. Baltimore: Williams Wenke, J (1996): Berufliche Weiterbildung fur altere Arbeitnehmer. Ein Leitfaden fur Bildungstrager. Williamson, A (1997): ‚You’re never too old to learn!’: Third-Age perspectives on america lifelong learning. International Journal of Lifelong Education 16/3, pp 173-184. Wrenn, K A Maurer, T J (2004): Beliefs About Older Workers’ Learning and Development. Behaviour in Relation to Beliefs about Malleability of Skills, Age-Related Decline, and Control.

Journal of Applied Social Psychology 34/2, pp 223-242.